»
»
»
Consultation

Deux patrons français lancent un appel à la philanthropie

Deux patrons français lancent un appel à la philanthropie

Sur fond de révolte des "Gilets jaunes" contre la hausse du coût de la vie, deux patrons français ont lancé une initiative baptisée "Changer par le don". Son objectif est de développer la philanthropie en France, sur le modèle anglo-saxon.

Deux patrons français lancent un appel à la philanthropie
Crédit photo © Boursier.com

(Boursier.com) — Denis Duverne, président du conseil d'administration d'Axa, et Serge Weinberg, son homologue chez Sanofi, ont lancé lundi une initiative baptisée "Changer par le don", autour de laquelle ils ont déjà réuni une quarantaine de signatures du monde économique et du monde culturel.

Les deux hommes d'affaires et philanthropes sont respectivement engagés auprès de la Fondation pour la recherche médicale et de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière. Leur appel "Changer par le don" vise les millionnaires, afin qu'ils s'engagent à donner au moins 10% de leurs revenus ou de leur fortune.

400 signataires visés d'ici à la fin 2019

Une quarantaine de personnes ont d'ores et déjà signé l'appel, dont Claude Bébéar ex-patron d'Axa), Xavier Fontanet (ex-patron d'Essilor), l'écrivain Marc Levy, l'industriel pharmaceutique Alain Mérieux ou encore Jean Todt (ex-patron de l'écurie de F1 Ferrari). Denis Duverne et Serge Weinberg espèrent décupler le nombre de signataires d'ici à la fin 2019, et estiment que le fait de le "rendre public doit créer de l'émulation".

"Changer par le don" prend pour exemple le "Giving Pledge", lancé en 2010 par les Américains Bill Gates (Microsoft) et Warren Buffett (Berkshire Hathaway). Les deux plus riches milliardaires de la planète se sont engagés à léguer la quasi-totalité de leur fortune à des fondations caritatives et encouragent d'autres personnes fortunées à suivre leur exemple, en cédant au moins la moitié de leur patrimoine à des causes philanthropiques, avant ou après leur décès.

184 riches Américains ont déjà signé le "Giving Pledge", dont Mark Zuckerberg (Facebook), Elon Musk (Tesla, SpaceX), Richard Branson (Virgin), Larry Ellison (Oracle) ou encore l'investisseur Carl Icahn...

Les "Gilets jaunes" réclament le retour de l'ISF

L'initiative des deux entrepreneurs français intervient alors que la France est agitée depuis trois semaines par le mouvement des "Gilets jaunes", qui se plaignent de l'augmentation générale du coût de la vie et de la pression fiscale excessive, notamment sur les prix des carburants.

Les "Gilets jaunes" réclament aussi le retour de l'ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune), qui a été remplacé cette année par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui touche moins de personnes. L'ISF était dû sur les patrimoines dépassant 1,3 million d'euros, alors que l'IFI est dû sur les seuls patrimoines immobiliers supérieurs à ce seuil, les autres éléments de fortune (actions, obligations, comptes et livrets bancaires etc..) étant désormais exonérés. L'ISF rapportait environ 4,2 milliards d'euros par an, tandis que l'IFI devrait rapporter 1,2 MdE pour sa première année en 2018, puis 1,5 MdE en 2019.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com