Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Désindustrialisation : plus de 1.000 usines ont fermé en France entre 2009 et 2012 !

Désindustrialisation : plus de 1.000 usines ont fermé en France entre 2009 et 2012 !

Le secteur paie le plus lourd tribut de la crise.

Désindustrialisation : plus de 1.000 usines ont fermé en France entre 2009 et 2012 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La barre des 1.000 fermetures d'usines a été franchie en France !... Entre 2009 et 2012, le cabinet d'études Trendeo en a recensé très exactement 1.087, pour les sites industriels de plus de 10 salariés, d'après une étude publiée par 'Le Figaro'. L'année dernière, le rythme des fermetures s'est nettement accéléré : +42%, après -27% en 2011 et -33% en 2010.

L'industrie manufacturière en grande difficulté

A lui seul, le secteur de l'industrie manufacturière a détruit 121.946 postes sur la période, dont 23.897 l'an dernier. Sur quatre ans, l'automobile essuie le plus lourd tribut avec 41.994 emplois supprimés, dont 12.470 rien qu'en 2012. "PSA, Renault et Honeywell ont annoncé les suppressions les plus importantes", souligne le cabinet. Le secteur du "matériel informatique, électronique et optique" a également fait face à de nombreuses suppressions de postes (-8.216 dont -1.755, rien qu'en 2012), les groupes Alcatel et Technicolor ayant fermé des sites de grande taille. Enfin, l'industrie pharmaceutique "subit sa quatrième année consécutive de pertes d'emplois (-8.648 sur quatre ans, -2.198 en 2012). Dans ce secteur, les annonces les plus importantes ont été faites par Bristol-Myers-Squibb, Sanofi-Aventis, Cephalon et Merck", rappelle le cabinet.

L'industrie aéronautique, "boostée" par les commandes d'Airbus fait figure d'exception dans le secteur manufacturier, avec 5.089 emplois nouveaux en 2009-2012. La fabrication du cuir et de la chaussure, un savoir-faire "made in france" préserve aussi ses emplois (+1.966 sur la période).

Des secteurs créateurs d'emplois

Outre l'industrie manufacturière, d'autres secteurs ont détruit des postes. C'est le cas de l'enseignement (-35.050), dont la tendance s'est toutefois inversée en 2012 avec 9.439 créations d'emplois. C'est aussi le cas de l'administration publique (-57.790; -9.339 en 2012) ou encore du transport et de la logistique (-60.854). Mais certaines activités tirent véritablement leur épingle du jeu. Ainsi, sur la période 2009-2012, le commerce a crée 85.000 emplois. Il est suivi de "l'hébergement et la restauration" (38.156), des autres services (2. 633) et de "l'information & communication" (28.532). Ces secteurs ont par ailleurs continué à créer des postes l'an dernier.

Les filières vertes, nouvel Eldorado ?

Depuis 2009, le cabinet d'étude tente de suivre l'évolution de l'emploi dans les filières liées au développement durable. Il les regroupe pour cela sous neuf catégories (éolien, solaire, recyclage...). Il en ressort que 24.000 emplois nets ont été créés depuis 2009, "soit plus de la moitié des emplois supprimés dans l'automobile", fait remarquer Trendeo. A lui seul, l'éolien totalise 9.441 créations de postes.

©2013-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !