»
»
»
Consultation

Darmanin favorable à la suppression pure et simple de la redevance audiovisuelle

Darmanin favorable à la suppression pure et simple de la redevance audiovisuelle

Le ministre du Budget a invoqué notamment le coût que représentera bientôt la perception de cet impôt traditionnellement couplé à la taxe d'habitation, amenée à disparaître complètement d'ici à la fin du quinquennat...

Darmanin favorable à la suppression pure et simple de la redevance audiovisuelle
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le ministre français des Comptes public, Gérald Darmanin, plaide pour la suppression pure et simple de la redevance audiovisuelle ! Invité de BFM TV et RMC ce vendredi, Darmanin a précisé avoir soumis cette proposition, en tant que "simple citoyen", à Emmanuel Macron et Edouard Philippe dans le cadre du Grand débat national. "Je trouve que la redevance télé est assez injuste personnellement", a-t-il dit... "c'est un bon impôt à supprimer !" a expliqué le ministre.

Le ministre du Budget a invoqué notamment le coût que représentera bientôt la perception de cet impôt traditionnellement couplé à la taxe d'habitation, amenée à disparaître complètement d'ici à la fin du quinquennat...

"Aujourd'hui, chacun voit qu'on peut regarder la télévision et singulièrement la télévision publique sans avoir un écran de télévision", a expliqué Gérald Darmanin. La redevance, d'un montant de 139 euros, assure une grande partie des financements de l'audiovisuel public.

Universalisation en question

Dans un rapport remis en octobre dernier, des parlementaires ont préconisé au contraire une "universalisation" de cette taxe - dont devraient s'acquitter les foyers indépendamment de la possession d'un téléviseur - dans le cadre de la future loi sur l'audiovisuel.

Rappelons que pour la première fois depuis 20 ans, la redevance TV n'a pas augmenté cette année. "Cette indexation n'est plus utile. Elle apporterait un surplus de recettes dont on n'a pas besoin", avait expliqué la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, au cours de la présentation de la loi de finances 2019.

Le 14 septembre dernier, la ministre de la Culture avait jeté un pavé dans la marre en affirmant qu'une réflexion était menée sur une transformation de cette redevance. Elle pourrait être payée par l'ensemble de la population, qui aujourd'hui regarde la télévision sur n'importe quel support numérique...

Pas d'impôt sur l'achat de tablettes

Si ce n'est pas pour 2019, ni pour le quinquennat en cours, Françoise Nyssen a déclaré vouloir réformer la contribution à l'audiovisuel public. "Le gouvernement réfléchit à la manière dont la redevance fonctionnera après la suppression de la taxe d'habitation, mais il n'y a pas d'urgence", avait-elle affirmé sur France Culture.

La question de la création d'une taxe sur les tablettes numériques a quant à elle été mise de côté. Gérald Darmanin, ministre de l'Economie, a indiqué qu'aucune nouvelle taxe n'était présente sur la feuille de route qui lui a été confiée par le président de la République et son Premier ministre...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com