Proposé par

Cybersécurité : des moyens jugés insuffisants au regard des enjeux actuels, selon la CNIL

Cybersécurité : des moyens jugés insuffisants au regard des enjeux actuels, selon la CNIL

La commission a porté une attention particulière à la cybersécurité du web français en 2021, en contrôlant 22 organismes dont 15 publics.

Cybersécurité : des moyens jugés insuffisants au regard des enjeux actuels, selon la CNIL

(Boursier.com) — La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a publié son rapport annuel, qui montre qu'en 2021, elle a reçu pas moins de 14.143 plaintes et en a clôturé 12.522. Elle a procédé à 384 contrôles et les manquements constatés à l'occasion de certaines des instructions menées ont conduit à prononcer 135 mises en demeure et 18 sanctions, pour un montant cumulé d'amendes jamais atteint qui dépasse les 214 millions d'euros.

Au total, 89 des 135 mises en demeure ont porté sur les cookies, l'une des thématiques prioritaires fixées par la CNIL pour cette année. Après un délai d'adaptation de six mois laissé aux acteurs du numérique pour mettre leurs pratiques en conformité avec les nouvelles règles sur les cookies, la CNIL a ainsi déclenché une campagne de contrôles inédite qui a permis de mettre au jour de nombreuses pratiques non conformes.

En plus de ces mises en demeure, des sanctions ont été prises pour les cas les plus graves, concernant des acteurs qui ne permettaient pas à des millions d'internautes de refuser les cookies aussi simplement que de les accepter.

Données de santé

En parallèle, la CNIL a également poursuivi ses activités de contrôle sur la sécurité des données de santé : elle a ainsi conduit 30 nouvelles missions de contrôle auprès de laboratoires d'analyses médicales, d'hôpitaux, de prestataires et de "data brokers" en données de santé, en particulier sur les traitements en lien avec l'épidémie de COVID-19. Certaines de ces procédures sont toujours en cours d'instruction.

Elle a également porté une attention particulière à la cybersécurité du web français en contrôlant 22 organismes dont 15 publics. Lors de ses enquêtes, la CNIL a notamment constaté des suites cryptographiques obsolètes rendant des sites web vulnérables aux attaques, des insuffisances concernant les mots de passe et, plus généralement, des moyens insuffisants au regard des enjeux de sécurité actuels...

Pour en savoir plus avec eToro...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial " Cyber "

Dossier spécial " Cyber "

Le cliché du pirate informatique, penché sur son écran d’ordinateur dans l’obscurité, et habillé d’un sweat à capuche, n’est plus du tout d’actualité. Loin de cette image créée par les médias dans les années 90, véhiculant l’image de quelques « geeks » et autres activistes isolés, la cybercriminalité pèse désormais très lourd dans l’économie mondiale, et a encore grandi ces derniers mois, avec la pandémie de coronavirus. Les mesures de confinement imposées partout dans le monde, le télétravail ...

Sommaire