Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Croissance : le FMI a abaissé ses prévisions pour la France et l'Allemagne

Croissance : le FMI a abaissé ses prévisions pour la France et l'Allemagne

Le Fonds a aligné ses prévisions sur celles de Bercy...

Croissance : le FMI a abaissé ses prévisions pour la France et l'Allemagne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans la mise à jour de ses perspectives, le Fonds monétaire international a abaissé mardi ses prévisions de croissance 2014 / 2015 pour la France mais également pour l'Allemagne. Pour le FMI, "cela met en évidence les faiblesses persistantes de la zone euro. Une reprise lente mais progressive devrait se manifester, (...) soutenue par une politique de faible taux d'intérêts" indique-t-il. La bonne nouvelle vient toutefois... de l'Espagne.

Le FMI s'accorde avec Bercy

Concernant l'Hexagone, l'organisation vise un PIB à respectivement 0,4% et 1%, soit des prévisions similaires à celles du projet budgétaire présenté la semaine dernière par Bercy. Jusqu'ici, l'instance dirigée par Christine Lagarde tablait sur une expansion de 0,7% en 2014 et 1,4% en 2015. Dans ce contexte, Paris prévoit de ramener son déficit sous les 3% du PIB à l'horizon 2017 seulement, après un dérapage à 4,4% cette année au lieu des 3,8% prévus initialement et 4,3% fin 2015.

L'Allemagne n'est pas épargnée

Comme le redoutait la presse allemande ce week-end, le FMI a également révisé ses prévisions en baisse outre-Rhin. Il vise une croissance de +1,4% cette année et +1,5% en 2015 contre respectivement +1,9% et +1,7% jusqu'alors. L'Allemagne pâtit du ralentissement économique d'une part, mais aussi et surtout des répercussions du conflit ukrainien. Les sanctions économiques européennes prises à l'égard du Kremlin pèsent particulièrement sur Berlin. Pour regagner de la croissance à moyen terme et soutenir la demande à court terme, le FMI recommande une hausse des investissements dans les infrastructures...

Indicateurs au vert en Espagne !

A l'inverse, on notera que les prévisions de l'Espagne ont été revues en hausse à +1,3% et +1,7% contre +1,2% et +1,6% estimés jusqu'ici. En juillet, le FMI avait déjà rehaussé une première fois ses estimations. Le pays, qui a mené de douloureuses réformes semble enfin sortir la tête de l'eau. En 2013, son économie s'était contractée de -1,2% après -1,6% en 2012.

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !