Covid-19 : plus de 7 salariés sur 10 souhaitent la fin du port du masque au travail

Covid-19 : plus de 7 salariés sur 10 souhaitent la fin du port du masque au travail

Pour retrouver une vie normale au travail, 67% des actifs sondés plébiscitent la généralisation du "pass sanitaire" selon un sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour 'Le Parisien-Aujourd'hui en France'.

Covid-19 : plus de 7 salariés sur 10 souhaitent la fin du port du masque au travail
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A quand la fin du port du masque en entreprise ? Alors que les écoliers de 47 départements peuvent le retirer depuis ce lundi, les parents doivent de leur côté continuer à le porter. Mais selon un sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour 'Le Parisien-Aujourd'hui en France', 74% des salariés français espèrent pouvoir enlever le masque sur leur lieu de travail.

Alors que la décrue de l'épidémie de Covid-19 se poursuit dans les hôpitaux en France, la levée de cette contrainte sanitaire est voulue par 80% des cadres et 79% des ouvriers, détaille l'étude. Les employés sont quant à eux un peu moins nombreux (69%) à vouloir s'en débarrasser.

De l'autre côté, seuls 8% des salariés se disent totalement opposés à la levée du port du masque en entreprise et 18% des personnes interrogées affirment qu'elles sont "plutôt opposées".

Le "pass sanitaire" en entreprise ?

L'enquête souligne par ailleurs que 80% des personnes interrogées se disent rassurées en allant travailler et 83% estiment que leur employeur a protégé les travailleurs.

Pour retrouver une vie normale au travail, 67% des actifs sondés plébiscitent la généralisation du pass sanitaire qui, pour rappel, a été rendu obligatoire pour les employés des établissements recevant du public (restaurants, musées, centre commerciaux...).

Pour rappel, le gouvernement envisage de prolonger son application au-delà du 15 novembre, voire jusqu'à l'été prochain. Une extension à tous les lieux de travail n'est toutefois "pas d'actualité" selon le gouvernement français, contrairement à l'Italie, où le "pass sanitaire" est obligatoire pour tous les salariés italiens. Ceux qui ne peuvent pas présenter un laissez-passer valide sont en effet suspendus sans rémunération, mais ne sont pas licenciés...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !