Covid-19 : Pékin va suspendre des vols supplémentaires au départ des Etats-Unis

Covid-19 : Pékin va suspendre des vols supplémentaires au départ des Etats-Unis

L'Administration de l'aviation civile de Chine va suspendre quatre autres vols au départ des Etats-Unis vers Shanghai, portant à 74 le nombre total de vols annulés cette année...

Covid-19 : Pékin va suspendre des vols supplémentaires au départ des Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après avoir déjà annulé plusieurs dizaines de vols, l'Administration de l'aviation civile de Chine (CAAC) a annoncé ce vendredi qu'elle allait suspendre quatre autres vols au départ des Etats-Unis vers Shanghai, portant ainsi à 74 le nombre total de vols annulés cette année.

Cette décision intervient après la découverte de cas positifs au Covid-19 parmi les passagers de vols précédents. Dans le détail, deux vols d'American Airlinesen provenance de Dallas et deux vols Delta Air en provenance de Detroit vont ainsi être annulés à partir du 24 janvier, alors que respectivement sept et neuf passagers ont été testés positifs au coronavirus.

Par ailleurs, 26 vols ont été suspendus au départ d'autres régions du monde, notamment Melbourne, Francfort, Paris, Toronto et Le Caire, les perturbations des vols devant se prolonger en février...

Seulement 200 vols internationaux par semaine

Cette récente vague d'annulations de vols diminue une liste déjà considérablement réduite pour le trafic aérien en Chine, avec seulement 200 vols internationaux par semaine en septembre, soit 2% du niveau pré-pandémique, selon la CAAC.

Shanghai, ville d'arrivée de la majorité des vols internationaux dans le pays, a signalé jeudi deux cas locaux confirmés de Covid-19 et trois cas asymptomatiques, tous liés à une infection importée des Etats-Unis.

Pour rappel, plusieurs milliers de vols ont été annulés fin décembre 2021, en raison de la forte propagation du variant Omicron. Au cours des dernières semaines, la CAAC avait de son côté ordonné l'annulation d'environ 70 vols réguliers en provenance des Etats-Unis.

Des mesures de rétorsion ?

Cette mesure avait d'ailleurs été vivement critiquée mercredi dernier par l'administration du président américain Joe Biden, qui a prévenu de possibles mesures de rétorsion. Un porte-parole du département américain des Transports a affirmé que les actions de Pékin étaient "incompatibles" avec ses obligations en vertu d'un accord sino-américain.

Dans un communiqué, il a indiqué que Washington avait ouvert des discussions avec le gouvernement chinois et se gardait "le droit de prendre si nécessaire des mesures réglementaires"...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !