Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Covid-19 : "les mesures semblent fonctionner", affirme Gabriel Attal

Covid-19 : "les mesures semblent fonctionner", affirme Gabriel Attal

Mais il ne faut "pas baisser la garde" et garder une "vigilance permanente", a prévenu le porte-parole du gouvernement au sortir des conseils des ministres et de défense sanitaire.

Covid-19 : 'les mesures semblent fonctionner', affirme Gabriel Attal
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que la France est entrée depuis samedi soir dans son troisième confinement pour quatre semaines, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait le point ce jeudi sur la situation sanitaire, faisant état de premiers signaux encourageants dans la lutte contre le Covid-19.

Les mesures sanitaires supplémentaires, mises en place d'abord dans 16 départements, "semblent fonctionner", a-t-il indiqué au sortir des conseils des ministres et de défense sanitaire, tout en prévenant qu'il ne fallait "pas baisser la garde" et garder une "vigilance permanente".

Le nombre de patients en réanimation, qui dépasse les 5.700, "devrait continuer à augmenter dans les prochains jours", a indiqué Gabriel Attal. "A l'heure où nous parlons, le virus circule encore fortement. Le taux d'incidence reste très élevé, plus de 400 cas pour 100.000 habitants", a-t-il précisé.

Début de réouverture des terrasses et lieux culturel à la mi-mai ?

"Dans certaines régions jusqu'ici un peu plus épargnées, la situation est extrêmement préoccupante", a souligné le porte-parole, citant notamment l'exemple de la région Auvergne-Rhône Alpes. Selon lui, la France est passée à 8.000 lits armés en réanimation et continuera à monter progressivement "jusqu'à au-dessus de 10.000 à chaque fois que ce sera nécessaire", comme l'avait promis Emmanuel Macron le 31 mars dernier.

Par ailleurs, Gabriel Attal a également confirmé l'objectif d'un début de réouverture des terrasses et de certains lieux culturels à la mi-mai fixé par le chef de l'Etat.

Pour rappel, les mesures de "freinage" instaurées à la fin mars par le gouvernement dans 16 départements dont l'ensemble des régions Île-de-France et Hauts-de-France, avec fermeture de commerces et restriction des déplacements, ont été élargies à tout le territoire métropolitain samedi dernier.

"La cadence s'est accélérée pour de bon" pour la vaccination

Sur la vaccination, "la cadence s'est accélérée pour de bon", assuré le porte-parole du gouvernement, rappelant que "la semaine du 15 mars, 1,2 million injections avaient été réalisées" et "la semaine du 29 mars, ce sont 1,9 million d'injections qui ont été réalisées, soit une augmentation de près de 60% en deux semaines".

"Nous recevons davantage de doses, nous allons continuer à recevoir davantage de doses. Ce mois-ci, nous recevrons autant de doses que nous avons reçu depuis le mois de décembre", a-t-il précisé, ajoutant que des "méga-centres de vaccination se mettent en place".

Mardi, plusieurs vaccinodromes ont effectivement ouvert leurs portes, notamment au Stade de France de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, au Grand palais du parc des expos de Nantes, en Loire-Atlantique, et au stade Océane du Havre, en Seine-Maritime.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !