Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Covid-19 : les entreprises "seront mises à contribution" dans la vaccination, assure Borne

Covid-19 : les entreprises "seront mises à contribution" dans la vaccination, assure Borne

"Quand on généralisera la vaccination, elles seront mises à contribution. Je suis favorable à ce que les entreprises puissent prendre leur part dans cette stratégie de vaccination", explique la ministre du Travail.

Covid-19 : les entreprises 'seront mises à contribution' dans la vaccination, assure Borne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le vaccin pourra-t-il être administré par les entreprises ? Alors que le gouvernement a promis d'accélérer la campagne de vaccination contre le coronavirus, la ministre du Travail Elisabeth Borne s'est dit favorable ce mardi à la vaccination des salariés sur leur lieu de travail "quand on généralisera la vaccination".

"Les entreprises qui participent à la stratégie de vaccination contre la grippe auront, le moment venu, leur rôle à jouer... Quand on généralisera la vaccination, elles seront mises à contribution. Je suis favorable à ce que les entreprises puissent prendre leur part dans cette stratégie de vaccination", a-t-elle ainsi estimé au micro de 'franceinfo'.

"Les salariés n'auront pas l'obligation de dire à leur employeur s'ils sont vaccinés", assure par ailleurs Elisabeth Borne pour rassurer les Français sur un éventuel fichage des salariés.

"Apparemment, ce n'est pas tranché"

Sur 'LCI' ce mardi, le secrétaire de la CGT Philippe Martinez a confirmé que le gouvernement réfléchissait "à la possibilité de vaccination des salariés", en faisant appel aux entreprises pour doper le processus.

"Il y avait une réunion hier [lundi] soir avec la ministre du Travail, qui nous a informés des décisions qui allaient être prises. On a discuté de [la vaccination en entreprise]", a-t-il expliqué, avant d'ajouter : "Apparemment, ce n'est pas tranché".

La vaccination étendue aux aides à domicile et pompiers de plus de 50 ans

Pour l'heure, la vaccination est réservée aux résidents d'Ehpad, et depuis ce mardi aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans. Le ministre de la Santé a également indiqué que la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus n'étant pas hébergées en Ehpad allait être autorisée avant la fin du mois de janvier.

"Cela fait 5 millions de personnes", a détaillé Olivier Véran sur 'RTL' ce mardi, assurant que 500 à 600 centres de vaccination de ville seront ouverts d'ici fin janvier. La vaccination ne sera élargie à la population générale que dans un troisième temps, après les personnes âgées des Ehpad et les plus de 65 ans...

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !