Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Covid-19 : le Royaume-Uni opte à son tour pour le confinement !

Covid-19 : le Royaume-Uni opte à son tour pour le confinement !

Après avoir temporisé, le gouvernement britannique a décidé lundi soir de décréter un confinement général du Royaume-Uni face à une aggravation de l'épidémie dans le pays...

Covid-19 : le Royaume-Uni opte à son tour pour le confinement !
Crédit photo © reuters

(Boursier.com) — Le Premier ministre britannique Boris Johnson a décrété lundi soir un confinement général de la population du Royaume-Uni pour au moins trois semaines, afin de freiner la propagation de la pandémie de coronavirus. La mesure a été mise en place dès lundi soir dans tout le pays...

Le gouvernement britannique change ainsi de stratégie, après avoir opté ces dernières semaines pour une riposte graduée face à l'épidémie. Le gouvernement britannique espérait parvenir à inverser la tendance du coronavirus en 12 semaines si la population suivait ses recommandations de distanciation sociale...

Une stratégie initiale risquée

Mais face à la hausse du nombre de malades, le gouvernement avait déjà dû renforcer d'un cran, vendredi dernier, les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, en fermant les pubs, les cafés, les restaurants, les cinémas et les salles de sports...

Quant aux experts, ils étaient de plus en plus nombreux à mettre en garde les autorités politiques contre les dangers de surmortalité et de surcharge du système de santé. Selon une équipe de chercheurs de University College de Londres (UCL), de l'université de Cambridge et du centre de recherche Health Data Research UK, l'approche initiale du gouvernement pourrait coûter 70.000 vies supplémentaires au Royaume-Uni.

Lundi soir, le bilan de coronavirus est monté au Royaume-Uni à 6.726 cas, dont 336 morts, selon les statistiques de l'Université américaine Johns Hopkins.

Rassemblements de plus de 2 personnes interdits...

Désormais, comme l'Italie, la France et l'Espagne, les Britanniques ne sont autorisés à sortir de chez eux que pour des cas très limités comme faire ses courses, aller travailler, se faire soigner ou faire de l'exercice une fois par jour, a précisé Boris Johnson lundi soir lors d'une adresse à la nation.

Le chef du gouvernement conservateur a précisé que les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits (une mesure également prise en Allemagne) et tous les magasins de biens non essentiels, ainsi que les lieux de cultes, seront fermés au public.

Plus de 360 milliards de livres d'aides aux entreprises et aux ménages

Pour atténuer les effets du coronavirus sur l'économie britannique, le gouvernement britannique a annoncé la semaine dernière des garanties de l'Etat sur les prêts aux entreprises atteignant 330 milliards de livres (355 MdsE).

Le gouvernement va par ailleurs apporter une aide d'un Md£ (1,07 MdE) au paiement des loyers, qui va bénéficier à 4 millions de foyers parmi les plus démunis, et différer les versements de TVA pour les entreprises. Cette dernière mesure représentera une injection de 30 Mds£ (32,2 MdsE) dans l'économie britannique, a précisé le ministre des Finances Rishi Sunak.

Les négociations du Brexit en mode "pause"

Par ailleurs, l'épidémie de coronavirus freine les négociations en vue d'un accord commercial post-Brexit entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, qui sont censées se conclure au plus tard le 31 décembre 2020... Pour l'instant, Boris Johnson refuse d'envisager un délai à la période de transition, que Londres peut juridiquement demander avant le 1er juillet.

Le 20 mars, le négociateur de l'UE Michel Barnier a annoncé qu'il avait lui-même été "testé positif" au Covid-19... Et le lendemain, le négociateur britannique dans les discussions post-Brexit avec Bruxelles, David Frost, s'est lui aussi isolé après avoir présenté les "symptômes légers" d'une possible infection par le nouveau coronavirus, selon Downing Street. Le 2e cycle de négociations, le "round two", devait débuter le 18 mars dernier à Londres, mais il a été annulé en raison de la pandémie de Covid-19...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !