»
»
»
Consultation

Coup d'envoi du "Grand débat national" !

Coup d'envoi du "Grand débat national" !

Des discussions vont avoir lieu dans le but de tenter d'apaiser la colère des Français

Coup d'envoi du 'Grand débat national' !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est ce mardi que le fameux "grand débat" voulu par Emmanuel Macron démarre officiellement. Le président de la République lance cette concertation avec les Français dans l'Eure, dans l'espoir de trouver une issue à la crise des "Gilets jaunes".

Les premières discussions entre des maires français

Assisté par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des Territoires, Bruno le Maire, ministre de l'Economie, et des deux responsables de ce grand débat, Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu, le chef de l'Etat prononcera un discours d'introduction devant 600 maires de Normandie. Il assistera ensuite au coup d'envoi d'un exercice inédit, d'échanges entre tous les acteurs présents...

Ce "Grand débat national" durera jusqu'à la mi-mars. Dans le mois qui suivra, le président de la République prendra la parole pour rendre compte des discussions qui ont eu lieu et définir ce qu'il a appelé dans sa lettre au Français "un nouveau contrat pour la Nation".

Certains cas abordés, d'autres non !

Emmanuel Macron et son Premier ministre, Edouard Philippe, ont assuré que cette concertation serait suivie d'effets, mais ont dans le même temps fixé des "lignes rouges", notamment en matière fiscale, comme le rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF).

Lundi, le président de la République a en revanche, à la surprise générale, ouvert la porte à la mise en place de quotas migratoires, une mesure défendue par la droite ces dernières années et pour le moment toujours refusée par le gouvernement...

La mobilisation des Gilets jaunes se poursuit...

L'objectif principal sera bien évidemment de répondre aux attentes des Français en matière de pouvoir d'achat. Des attentes illustrées par les nombreuses actions initiées depuis la mi-novembre par les Gilets jaunes.

Malgré les annonces début décembre, notamment la défiscalisation de la prime de fin d'année ou encore l'augmentation du Smic, la colère des Français a faibli, mais jamais cessé. Le week-end dernier, lors de l'Acte 9, elle a même repris de l'ampleur puisque 84.000 personnes étaient mobilisées un peu partout dans l'Hexagone...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com