Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Coronavirus : Trump va s'exprimer sur la réouverture de l'économie américaine

Coronavirus : Trump va s'exprimer sur la réouverture de l'économie américaine

Neuf Etats américains ont annoncé lundi avoir entamé les préparatifs de la "réouverture" de leur économie et de la levée des mesures strictes de confinement de la population.

Coronavirus : Trump va s'exprimer sur la réouverture de l'économie américaine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Donald Trump effectuera d'ici un jour ou deux des annonces "essentielles, vitales" sur la réouverture de l'économie aux Etats-Unis, a déclaré mardi le principal conseiller économique du président américain.

"Au cours des prochains jours, il fera des annonces très importantes au sujet de ces directives (de distanciation sociale)", a dit Larry Kudlow sur Fox Business Network. "Nous voulons que les gens retournent au travail", a-t-il ajouté. "Nous voulons le faire le plus rapidement possible. Il faut que ce soit fait en toute sécurité. Cela doit être fait sur la base des données de nos spécialistes des questions de santé."

Plusieurs Etats se préparent

Neuf Etats américains ont annoncé lundi avoir entamé les préparatifs de la "réouverture" de leur économie et de la levée des mesures strictes de confinement de la population en s'appuyant sur des signes laissant espérer que le pire de l'épidémie de coronavirus est désormais passé dans le pays. Les Etats de New York, du New Jersey et du Connecticut, dans le nord-est, vont coordonner cette démarche avec le Delaware, la Pennsylvanie et Rhode Island, a déclaré le gouverneur de New York, Andrew Cuomo.

De leur côté, les gouverneurs de Californie, de l'Oregon et de l'Etat de Washington, sur la côte ouest, ont annoncé être parvenus à s'entendre sur une approche commune du redémarrage de l'activité économique mais n'ont donné aucun calendrier précis et ont assuré que la santé de la population était prioritaire.

Le chômage explose, la croissance promet de dévisser

Les mesures de confinement ont conduit plus de 15 millions de personnes en trois semaines à demander des allocations chômage.

Selon les dernières prévisions du Fonds monétaire international, le PIB des Etats-Unis devrait chuter de 5,9% cette année, avant un rebond de 4,7% en 2021. Il s'agit du meilleur des scénarios établis par le FMI, qui s'appuie sur l'hypothèse d'un pic de la pandémie au deuxième trimestre dans la plupart des pays et d'un reflux au second semestre permettant progressivement une levée des mesures de confinement et une reprise de l'activité économique.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !