Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Coronavirus : les assureurs vont investir 150 millions d'euros dans le tourisme

Coronavirus : les assureurs vont investir 150 millions d'euros dans le tourisme

Critiqués par les assurés et sous la pression du gouvernement et des entreprises, les assureurs ont décidé de renforcer leur engagement.

Coronavirus : les assureurs vont investir 150 millions d'euros dans le tourisme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Engagés auprès des pouvoirs publics à mettre en place un programme d'investissement pour soutenir la relance économique face à la crise sanitaire du Covid-19, les assureurs français ont promis de consacrer 150 millions de ce fonds au secteur du tourisme, comme l'a annoncé ce mercredi la Fédération Française de l'Assurance.

"Le secteur du tourisme contribuera pleinement au redémarrage économique de notre pays et nous souhaitons le soutenir à travers notre programme d'investissement", a affirmé la présidente de la Fédération française de l'assurance Florence Lustman.

La semaine dernière, les assureurs, "qui resteront en première ligne du financement de l'économie", avaient annoncé un fonds d'investissement de 1,5 milliard d'euros "pour soutenir la reprise et notamment les ETI, les PME et le secteur de la santé".

Un effort total de 3,2 milliards d'euros

Critiqués par les assurés et sous la pression du gouvernement, les assureurs ont ainsi décidé de renforcer leur engagement. Selon les estimations de la Fédération française de l'assurance, l'effort total des assureurs pour soutenir l'économie s'élèverait désormais à 3,2 milliards d'euros, répartis en trois grands axes.

Dans le détail, "1,75 milliard pour des mesures extracontractuelles et de solidarité, 1,5 milliard d'investissement dans les PME, les ETI et la santé et enfin les travaux pour construire le futur régime de catastrophe sanitaire", a indiqué Florence Lustman.

Un régime contre les risques sanitaires

La profession a en effet confirmé avoir lancé des travaux aux côtés du ministère de l'Economie et des Finances pour aboutir "avant le début de l'été" à une "proposition 'viable" de régime permettant de mieux couvrir collectivement à l'avenir les pertes d'exploitation des entreprises en cas de catastrophe sanitaire, de type Covid-19.

La présidente de la Fédération Française de l'Assurance a indiqué avoir "identifié quatre questions clé autour de ce futur régime" : "quel type événement entrera dans le dispositif ?", "quels préjudices doivent être pris en compte ?", "quelles seront les entreprises indemnisées ?", et "quel sera le moyen de financement de ce régime ?".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !