Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Coronavirus : la CGT Commerce porte plainte contre Carrefour et Muriel Pénicaud

Coronavirus : la CGT Commerce porte plainte contre Carrefour et Muriel Pénicaud

Le syndicat accuse Carrefour d'"atteinte involontaire à la vie" et "mise en danger de la vie d'autrui".

Coronavirus : la CGT Commerce porte plainte contre Carrefour et Muriel Pénicaud
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carrefour et Muriel Pénicaud dans le viseur de la CGT Commerce... La Fédération CGT des personnels du commerce, de la distribution et des services a déposé plainte ce mardi contre le groupe au tribunal judiciaire de Bobigny et contre la ministre du Travail devant la Cour de justice de la République. Elle estime que les salariés de la distribution manquent de protection face à la pandémie de coronavirus...

"Aujourd'hui, les salariés de nos secteurs paient le prix fort de l'inaction du gouvernement et du patronat", a affirmé la fédération, rappelant que cinq décès ont été recensés à ce jour et "plusieurs centaines de salariés contaminées, dont certains dans des situations critiques".

Le syndicat accuse Carrefour d'"atteinte involontaire à la vie" et "mise en danger de la vie d'autrui", alors que dans un magasin de Saint-Denis, une salariée et déléguée syndicale CGT, Aïcha Issadouene, est décédée des suites du Covid-19, le 26 mars dernier. De son côté, la ministre est mise en cause pour "inaction".

Les "règles n'ont pas été respectées"

La fédération s'appuie sur l'article L4121-1 du Code du travail, selon lequel l'employeur doit prendre "les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs" et mettre à leur disposition "en tant que de besoin, les équipements de protection individuelle appropriés...".

"Or, il est manifeste que dans le secteur du la distribution et des services, ces règles n'ont pas été respectées. Plus précisément, notamment en ce qui concerne les personnels notamment affectés aux caisses des magasins, des mesures simples et évidentes", dénonce le syndicat.

Par exemple, les protections par une vitre de plexiglas des salariés ou le gel hydroalcoolique n'ont été mis à disposition des salariés que "très tardivement" dans l'établissement de Saint-Denis, soit le 20 mars dernier, selon la CGT. Elle ajoute que le personnel n'a pas reçu de masques et que tous les rayons sont ouverts au public, et non les seuls rayons qui correspondent aux achats de première nécessité...

2 millions de masques en cours de répartition

Alors que des employés de Carrefour à Vitrolles ont déjà exercé leur droit de retrait, le groupe a indiqué que 2 millions de masques étaient arrivés dimanche soir sur le sol français. Ils sont actuellement en cours de répartition dans l'ensemble de ses entrepôts et magasins et les livraisons doivent se poursuivre dans les semaines à venir.

Carrefour a par ailleurs réduit les horaires de fermetures des hypermarchés et supermarchés, afin de soulager les équipes en première ligne. "Les hypermarchés Carrefour et les "Carrefour Market" ferment désormais, et jusqu'à nouvel ordre, au plus tard à 19 heures, et comme cela a été le cas dimanche 29 mars, ils seront exceptionnellement fermés le dimanche 5 avril', a-t-il détaillé dans un communiqué.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !