Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Coronavirus : Franck Riester veut rouvrir les cinémas "le plus vite possible"

Coronavirus : Franck Riester veut rouvrir les cinémas "le plus vite possible"

Emmanuel Macron a promis des "premières décisions" à destination du monde de la culture et doit s'exprimer mercredi...

Coronavirus : Franck Riester veut rouvrir les cinémas 'le plus vite possible'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde de la culture est à l'arrêt... De plus, le déconfinement annoncé à partir du 11 mai ne permettra pas la réouverture des musées, théâtres et cinémas. Alors qu'Emmanuel Macron doit faire des annonces mercredi pour le secteur de la culture, le ministre de la Culture Franck Riester a fait un point sur la situation.

"Nous voulons rouvrir les cinémas le plus vite possible", a-t-il affirmé sur 'Europe 1' ce mardi, mais "nous ne le ferons pas sans prendre en compte la réalité de la situation sanitaire, l'évolution" de la pandémie de Covid-19, "ni sans tenir compte aussi des besoins financiers des salles de cinéma pour rouvrir". "La volonté de la fédération du cinéma français c'est que la réouverture se passe en même temps, partout en France", a expliqué le ministre.

Or, "le problème c'est que le virus ne circule pas de la même façon partout en France", a précisé Franck Riester, qui dit ainsi poursuivre les discussions pour envisager une ouverture différée en fonction des territoires, dans le respect des consignes de sécurité sanitaire...

Une perte de plus de 370 millions d'euros

Le ministre a également indiqué plancher sur un accompagnement au moment de la réouverture des cinémas pour inciter les Français à retourner dans les salles. Dans un entretien au 'Parisien', le président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) Richard Patry avait dit vouloir voir un espoir dans "la possibilité d'une réouverture dans un deuxième temps, entre le 11 mai et la mi-juillet".

Selon des estimations de la FNCF, les entrées dans les salles devraient être en baisse de 55 millions pour la période allant de début janvier à fin mai par rapport à 2019, soit une perte de plus de 370 millions d'euros pour la filière.

Les "petits festivals" autorisés ?

Par ailleurs, Franck Riester, qui avait annoncé mi-mars débloquer une aide de 22 millions d'euros pour les professionnels de la culture, a rappelé que pour "les petits musées et les monuments qui, de par leur type de fréquentation n'impliquent pas des déplacements importants en dehors d'un bassin de vie ou en dehors du département, pourront, s'ils respectent les conditions sanitaires", pourront ouvrir à partir du 11 mai", tout comme les bibliothèques et les médiathèques.

Concernant les concerts, les festivals et les grands rassemblements culturels de plus de 5.000 personnes, nécessitant une autorisation en préfecture, ils ne pourront se tenir jusqu'au 31 août, comme l'avait annoncé le Premier ministre. Mais le ministre de la Culture avait évoqué la possibilité pour "les petits festivals", c'est-à-dire "les événements culturels de taille plus petite, qui ne nécessitent pas ces autorisations préfectorales", d'avoir lieu...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !