Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Coronavirus : Boris Johnson est sorti des soins intensifs

Coronavirus : Boris Johnson est sorti des soins intensifs

Le Premier ministre britannique va mieux. Boris Johnson, qui souffre du coronavirus, a quitté jeudi soir l'unité de soins intensifs, mais reste hospitalisé. Face à la pandémie, les Britanniques se préparent à un confinement prolongé.

Coronavirus : Boris Johnson est sorti des soins intensifs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Atteint du coronavirus, le Premier ministre britannique se porte (un peu) mieux... Placé en soins intensifs à l'hôpital St-Thomas de Londres depuis lundi soir, Boris Johnson a pu sortir jeudi de cette unité, tout en restant hospitalisé a annoncé jeudi soir son porte-parole...

"Le Premier ministre a été transféré ce soir de l'unité de soins intensifs aux salles de soins, où il sera attentivement suivi pendant la première phase de son rétablissement", a déclaré ce porte-parole dans un communiqué. Plus tôt dans la journée, il avait annoncé que Boris Johnson avait "passé une bonne nuit" et que son état de santé continuait "de s'améliorer".

Baisse de la livre sterling

Souffrant de symptômes du Covid-19 persistants après 10 jours, Boris Johnson avait été hospitalisé dimanche dernier, avant d'être transféré lundi soir dans une unité de soins intensifs en raison d'une aggravation de ses symptômes.

Le Premier ministre avait alors demandé au ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, de le remplacer pendant son absence.

Agé de 55 ans, Boris Johnson est le premier dirigeant d'une grande puissance à annoncer avoir été testé positif au virus. L'annonce de son hospitalisation avait choqué la population britannique et même fait chuter temporairement la livre sterling. Le même jour, la Reine Elisabeth II avait fait une très rare allocution, appelant la population à rester déterminée malgré les difficultés liées au confinement et à l'isolement afin de vaincre l'épidémie de coronavirus...

Près de 8.000 morts, vers une prolongation du confinement

La pandémie s'étend rapidement au Royaume-Uni, où elle a contaminé plus de 65.000 personnes et fait 881 décès supplémentaires en 24 heures, portant le bilan à 7.978 morts, selon le bilan quotidien communiqué jeudi.

Dans un premier temps, le Royaume-Uni avait tardé à prendre des mesures de confinement, mais face à l'envolée du nombre de malades, elle s'y est résignée depuis le lundi 23 mars pour une durée initiale de trois semaines.

Le gouvernement britannique a cependant prévenu jeudi qu'il fallait se préparer à une prolongation de ce confinement face à l'aggravation de la pandémie au Royaume-Uni.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !