»
»
»
Consultation

Copropriétés : les syndics menacent de faire flamber les tarifs...

Copropriétés : les syndics menacent de faire flamber les tarifs...

Mécontents de la la loi Alur pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, ils pourraient mettre leur menace à exécution...

Copropriétés : les syndics menacent de faire flamber les tarifs...
Crédit photo © Rez-de-chaussee.com

(Boursier.com) — C'est la conséquence de la loi Alur pour l'accès au logement et un urbanisme rénové !... Les syndics gérants de copropriété, qui avaient menacé au cours de l'élaboration du texte de relever leurs honoraires, semblent sur le point de passer à l'action, alors que la loi a été promulguée et que les décrets d'application sont en préparation.

"Les syndics ont commencé à réunir les présidents de conseils syndicaux pour leur annoncer une future hausse des tarifs de 20%", alerte Bruno Dhont, le directeur général de l'ARC (Association des responsables de copropriété) dans les colonnes du 'Parisien'. De grands noms du secteur, comme la Fnaim et Nexity, promettent déjà un ajustement des prix de cet ordre...

L'encadrement ne passe pas

C'est donc la loi Alur qui est dans le viseur des syndics : elle prévoit notamment d'encadrer leurs honoraires, avec en préparation un décret stipulant que "ces frais ne devraient pas dépasser 10% du forfait", rappelle 'Le Parisien'. Mais selon l'ARC, plutôt que d'évoquer directement ce changement, les intéressés préfèrent mettre en avant la future obligation de proposer un seul compte séparé, pour chaque copropriété, et l'interdiction de détenir un seul compte pour tous les clients, celui-ci étant dans la majorité des cas rémunérés. Un manque à gagner important pour eux...

Pourtant, selon une étude réalisée par l'ARC, si le forfait annuel pour un lot, incluant l'organisation de l'assemblée générale, ou le suivi des travaux", s'élève en moyenne à 140 euros, les frais, eux, montent en moyenne à 100 euros, pour les frais d'envoi de courrier et de gestion de documents. "Râlez, refusez toute hausse de plus de 5% et rediscutez tous les frais !", conseille Bruno Dhont aux propriétaires...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com