Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Contrôle technique : quel bilan un an après la réforme ?

Contrôle technique : quel bilan un an après la réforme ?

Selon les chiffres annuels de l'OTC, les défaillances critiques représentent 0,92% des mises en contre-visite...

Contrôle technique : quel bilan un an après la réforme ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Comme en chaque début d'année, les présidents des enseignes Auto Sécurité, Sécuritest et Vérif'autos, vont à la rencontre de l'intégralité de leurs affiliés dans un véritable "Tour de France" (12 dates).

L'occasion de faire le point sur les chiffres de la profession, avec le recul désormais d'un exercice complet sur 12 mois après la réforme de 2018, et de "prendre le pouls" des territoires... Une chose est sûre : la réforme qui a secoué le contrôle technique en mai 2018 a produit ses effets !

Premier indice : le taux de contre-visite

Annoncé aux alentours de 25%, le taux de contre-visite a finalement été en moyenne de 21,76% en 2019 au sein des réseaux Auto Sécurité et Sécuritest. Un chiffre moins alarmiste que les prévisions, mais en progression néanmoins puisqu'il était de 18,9% en 2017.

Selon les chiffres annuels de l'OTC, les défaillances critiques représentent 0,92% des mises en contre-visite. Un chiffre, là aussi, inférieur aux prévisions (de l'ordre de 3 à 5%). Parmi celles-ci, c'est le triptyque "pneumatiques, freins, feux" qui arrive en tête.

Conséquence de la seconde réforme concernant le contrôle pollution (juillet 2019), l'opacité entre au palmarès des 5 premiers motifs de défaillance majeure...

L'écart se creuse sur les retards

En fin d'année dernière, les acteurs du marché s'étaient inquiétés de la baisse effective des véhicules présentés au contrôle technique... Pour leur part, les réseaux Auto Sécurité et Sécuritest estiment à 150.000 le nombre de véhicules contrôlés en moins en 2019 (vs 2018) et pour lesquels ils n'ont pas d'explication rationnelle (départ à la concurrence, vente du véhicule, etc.). Un sujet qui inquiète les dirigeants, d'autant que les délais de retard s'allongent d'année en année...

Au cours du dernier exercice, 41% des contrôles effectués au sein des réseaux du Groupe SGS France avaient dépassé la date limite (dont 70% de moins d'un mois). Ce chiffre est en progression constante d'environ 1% chaque année depuis 2017 (38%), après avoir fait un bond de 5% entre 2016 et 2017 (baromètre BVA Auto Sécurité / Sécuritest 2016).

Face à la progression des retards de présentation au contrôle technique qui semble se confirmer comme une tendance de fond, nous aimerions ouvrir une réflexion globale avec les acteurs du secteur, publics et privés, afin de faire évoluer les mentalités et les comportements. Nous pourrions alors nous autoriser à étudier certaines pratiques de pays voisins européens, comme la vidéo-verbalisation ou l'automatisation de celle-ci, l'objectif final étant de préserver la sécurité de tous ceux qui empruntent nos routes et la qualité de notre environnementexpliquent les dirigeants des réseaux."

Relation client et recrutement se tendent..

Les dirigeants remontent également de ce tour de France, deux points de tension partagés par tous : La pression croissante qui pèse sur les centres, entre une relation client de plus en plus tendue, notamment en cas d'annonce de défaillances critiques ou majeures, et des contrôles Dreal de plus en plus soutenus.

Les carences de collaborateurs et les difficultés persistantes dans le recrutement de contrôleurs techniques s'ajoutent aux difficultés...

"Face à cela, les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité travaillent à mettre en place des actions déjà amorcées depuis plus de deux ans, qui visent à valoriser la profession et conforter les contrôleurs dans l'utilité publique de leur mission. De nouveaux outils sont également en cours d'élaboration pour améliorer le quotidien de nos collaborateurs et la performance des centres du groupe" expliquent les dirigeants.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com