»
»
»
Consultation

Contrôle technique : la réforme est repoussée au mois de juillet

Contrôle technique : la réforme est repoussée au mois de juillet

Les tests anti-pollution devaient être durcis à partir du 1er janvier. Mais le gouvernement a promis début décembre de faire un geste pour calmer la colère des automobilistes.

Contrôle technique : la réforme est repoussée au mois de juillet
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est un pas de plus en direction des Gilets jaunes !... Le gouvernement a décalé, comme s'y était engagé Matignon, la mise en place du contrôle technique renforcé qui était prévu à partir du 1er janvier 2019. "Ce report tient compte des préoccupations soulevées par les Français et permet de mieux prendre en compte les modalités pratiques de ce déploiement", peut-on lire dans un communiqué du ministère de l'Ecologie.

La nouveauté ne prendra donc effet qu'à partir du 1er juillet... L'objectif est de renforcer le contrôle de l'opacité des fumées des véhicules diesel, pour faire sortir progressivement les plus polluants du parc automobile.

L'exécutif a donc décidé de laisser un peu plus de temps aux conducteurs, qui devraient d'ailleurs se précipiter dans les centres de contrôle au premier semestre 2019, pour passer entre les mailles du filet.

Dans con communiqué, le ministère de l'Environnement appelle par ailleurs les enseignes des réseaux de contrôle technique Auto Sécurité, Autosur, Autovision, Sécuritest, Dekra, Norisko et Autocontrol à faire preuve de transparence sur les prix. Il les appelle à stabiliser leurs tarifs sur l'année 2019...

Edouard Philippe avait annoncé le 4 décembre dernier avoir "entendu l'inquiétude sur les modalités du contrôle technique, qui le compliquent et le rendent plus cher. Là aussi je suspends cette mesure pour une durée de 6 mois, pour trouver les justes adaptations", avait-il promis...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com