Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

"Consommation responsable" : l'UFC-Que choisir lance une consultation citoyenne

"Consommation responsable" : l'UFC-Que choisir lance une consultation citoyenne

L'association de consommateurs invite les citoyens à réfléchir à une "consommation plus responsable", afin d'élaborer une loi qui pourra être soumise aux parlementaires et au gouvernement d'ici l'automne...

'Consommation responsable' : l'UFC-Que choisir lance une consultation citoyenne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'UFC-Que choisir veut "imaginer une consommation plus sobre, plus juste et responsable"... Dans le cadre d'une grande consultation citoyenne, l'association de consommateurs a appelé les Français à s'exprimer sur 17 propositions sur la consommation. L'objectif est d'élaborer une proposition de loi qu'elle soumettra aux parlementaires et au gouvernement d'ici l'automne...

"Cette idée a germé au début du confinement, en bureau fédéral. L'économie était ralentie, de nouvelles habitudes de consommation étaient en train d'être prises. Nous avons donc lancé un appel aux idées auprès de toutes nos commissions", explique le président de l'UFC-Que choisir Alain Bazot au 'Parisien'.

"La 'première priorité' du président de la République est de 'reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire'.

Or, la consommation, premier moteur de l'économie française, en est également le premier déterminant : l'économie de demain sera ce que nos choix de consommation en feront", a estimé l'association.

Mise en place d'un "prix vert"

Le principe est simple. Le consommateur doit indiquer s'il est "très favorable", "peu favorable" ou "défavorable" à 17 propositions divisées en 7 grands thèmes (approvisionnement, numérique, santé etc.). Ils doivent les classer par ordre de priorité.

Parmi les propositions soumises en ligne au vote des consommateurs, figure la mise en place d'un "prix vert", qui refléterait "le vrai coût environnemental de notre consommation", en prenant en compte le vrai prix de fabrication, de transport, de déchets pour chaque produit. "Ce prix doit être transparent et pédagogique et il faut, bien sûr, que l'argent revienne au final au consommateur. Et non pas qu'il abonde, tel un puits sans fond, les caisses de l'Etat", a affirmé Alain Bazot, qui précise qu'il ne s'agira pas d''"une taxe supplémentaire".

Allonger les garanties

L'UFC-Que choisir propose également la mise en place d'un nutri-score obligatoire au niveau européen et l'interdiction des publicités à destination des enfants promouvant des aliments riches en matières grasses aux heures de grande écoute. Autre proposition : l'allongement de la garantie légale de conformité selon les familles de produits. "Pour un lave-linge, on pourrait, par exemple, mettre en place une garantie de cinq ans. Cela obligerait les fabricants à travailler sur la durabilité", a expliqué le président de l'UFC-Que choisir.

Un pan de la consultation est par ailleurs consacré au numérique... L'association réclame la création d'un "droit opposable à l'Internet de qualité", alors que le confinement a mis en lumière les disparités technologiques territoriales. Elle suggère également de rendre les sites de vente en ligne, tels qu'Amazon, responsables de toutes les ventes réalisées par leurs vendeurs tiers...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !