Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Confinement : un déclencheur pour l'amélioration du logement ?

Confinement : un déclencheur pour l'amélioration du logement ?

Aujourd'hui, près d'1 Français sur 2 envisage des travaux pour son logement (43%) !

Confinement : un déclencheur pour l'amélioration du logement ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un sondage réalisé par OpinionWay pour IZI by EDF (izi-byedf.fr) s'intéresse à l'impact de la crise du coronavirus sur les travaux envisagés par les Français dans leur logement. Il révèle que le confinement dans le foyer, associé à plus de temps libre, a encouragé les Français à se tourner vers des projets d'avenir...

Si un Français sur deux envisage des travaux dans son logement, ils sont même 30% à vouloir concrétiser ce projet dès cet été, au lieu de partir en vacances ! Malgré les incertitudes, notamment économiques, les Français se projettent dans des projets engageants, au montant significatif, pour se sentir toujours mieux chez eux...

Le confinement, un élément déclencheur des envies de travaux...

Les 55 jours de présence continue à domicile, et le développement du télétravail imposés par le confinement ont amené les Français à réfléchir à la manière dont ils souhaitent améliorer leur logement...

En effet, 21% des Français ayant un projet travaux déclarent avoir eu l'idée pendant cette période de confinement, et 15% supplémentaires depuis le 11 mai. Au total, pour plus d'1 Français sur 3 ayant des envies travaux, l'envie a émergé depuis le début du confinement. Chez les jeunes âgés de moins de 35 ans, les plus nombreux à avoir subi le confinement dans des lieux exigus, la proportion s'élève même à 46% !

Près d'un tiers des Français envisage des travaux pour cet été

Si 43% des répondants envisagent de faire des travaux à plus ou moins long terme dans leur logement, les personnes âgées de 35 à 49 ans, tranche d'âge propice à l'accès à la propriété, sont les plus nombreuses à envisager des travaux dans leur logement (50%).

Alors que les Français devraient moins partir en vacances que l'été dernier (-15% selon le baromètre OpinionWay), 30% des personnes interrogées envisagent de profiter de cette période estivale pour faire des travaux. Les habitants des zones rurales sont même 39% à vouloir profiter de cette période pour réaliser des travaux chez eux.

Malgré les incertitudes, les Français sont prêts à investir dans des projets d'envergure 4.290 euros, c'est en effet le budget moyen alloué à ces futurs travaux. La crise du COVID-19 semble ainsi être davantage un moteur qu'un frein pour les projets, puisque le montant moyen révélé par l'enquête est très conséquent...

Que faire avec 4.290 euros ?

Les projets de travaux permettant de réduire la consommation d'énergie arrivent en troisième position des priorités exprimées, derrière les travaux d'embellissement (peinture, sols, décoration...) et les travaux d'extérieur.

Parmi les répondants souhaitant réduire les dépenses énergétiques de leur logement, près de la moitié souhaiterait revoir l'isolation, 38% changer de fenêtres, 19% de chauffage et 11% installer des panneaux solaires.

Particulièrement sensibilisés aux enjeux de consommation responsable, les jeunes adultes sont ceux qui souhaitent le plus ce type de travaux...

Plus le budget augmente, plus les Français font appel à un professionnel

Si une majorité des Français envisage de réaliser les travaux par eux-mêmes, l'enquête révèle que plus le projet est important (ainsi que le budget), plus les Français reconnaissent les limites du “do it yourself”.

Par exemple, pour les 41% des Français souhaitant faire appel à un professionnel, le budget moyen est de 8.000 euros. Sur une telle somme, l'intervention d'un professionnel qualifié peut se révéler indispensable avec, à la clé, un gain sur le temps des travaux, leur qualité et un budget maîtrisé...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !