Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Confinement : 5 millions de personnes vivent dans des logements 'suroccupés'

Confinement : 5 millions de personnes vivent dans des logements 'suroccupés'

Ces Français vivent à deux ou plus dans un logement où le nombre de pièces est insuffisant au regard de la taille de leur ménage, selon l'Insee...

Confinement : 5 millions de personnes vivent dans des logements 'suroccupés'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne depuis le 17 mars et le début du confinement. Les mesures mises en place pour freiner la propagation du coronavirus touchent de façon différenciée les populations, selon le type de l'endroit qu'elles occupent ou la composition de leur ménage... Et 5 millions de personnes vivent dans un logement au nombre de pièces insuffisant, révèle ce mardi une étude de l'Insee.

Cela représente 8,2% de la population hors Mayotte, contraints de vivre dans un logement suroccupé, c'est-à-dire à deux ou plus dans un logement où le nombre de pièces est trop faible au regard de la taille de leur ménage. Cette situation touche 3,2% de la population vivant en maison et 16,5% de celle vivant en appartement...

Surtout en région parisienne et Paca

Dans le détail, 74% des ménages vivant dans un logement suroccupé habitent dans une agglomération de plus de 100.000 habitants, dont 40% dans l'agglomération parisienne, indique l'institut de la statistique. En métropole, l'Île-de-France (12,7%) et Provence-Alpes Côte d'Azur (7,5%) sont les deux régions où la suroccupation est la plus forte.

Par ailleurs, 10 millions de personnes, dont 2,4 millions âgées de 75 ans ou plus, vivent seules dans leur logement - soit 16% de la population. "En cette période de confinement, les personnes vivant seules peuvent être particulièrement vulnérables. L'isolement est en effet susceptible d'avoir des conséquences sur le moral mais aussi sur la santé, et peut complexifier les actes indispensables de la vie quotidienne (faire ses courses, se faire soigner...)", rappelle l'Insee dans cette étude.

Certains ont pu rejoindre leur famille

Ces personnes seules résident principalement dans les grandes villes : plus de quatre sur dix vivent ainsi dans une agglomération d'au moins 100.000 habitants. Certaines ont pu rejoindre leur famille à l'annonce du confinement, notamment parmi les personnes âgées et les étudiants...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !