Conférence sur le climat : Pékin dévoile sa contribution

Conférence sur le climat : Pékin dévoile sa contribution

La Chine prévoit d'atteindre le pic de ses émissions de CO2 autour de 2030.

Conférence sur le climat : Pékin dévoile sa contribution
Crédit photo © Stringer Shanghai

(Boursier.com) — La Chine, premier pays pollueur au monde a dévoilé mardi sa contribution pour la conférence de Paris sur le climat (COP21) qui se tiendra à la fin de l'année. Invité à déjeuner à l'Elysée, le Premier ministre, Li Keqiang a notamment indiqué que son pays prévoyait d'atteindre le pic de ses émissions de CO2 autour de 2030, tout en s'efforçant de l'atteindre plus tôt. Sur son compte Twitter, François Hollande a salué cette décision, "signe de soutien et de confiance".

Échec de Copenhague

En 2009, date du dernier sommet sur le climat organisé à Copenhague sous l'égide de l'ONU, les négociations avaient échoué en partie parce que la Chine avait refusé de s'engager sur des contreparties contraignantes, tout comme d'autres pays émergents. Mais récemment, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius a dit ne pas avoir "de doute sur le fait que les dirigeants Chinois sont puissamment engagés pour des raisons politiques, économiques, sociales et environnementales" dans la lutte anti-réchauffement.

Limiter le réchauffement

Lors de cette conférence, les plus grands pays émetteurs de CO2 doivent parvenir à un accord mondial. Cette rencontre est considérée comme la dernière chance d'y parvenir. D'ores et déjà, le G7 qui regroupe les États-Unis, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie et le Canada a souhaité montrer la voie au début du mois, en s'engageant à limiter la hausse moyenne de la température dans le monde à deux degrés, par rapport à l'ère pré-industrielle. L'objectif est de faire accepter cette cible à 196 parties (195 pays et l'Union européenne).

©2015-2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !