»
»
»
Consultation

Compte suisse : Jérôme Cahuzac ''ne se laisse pas impressionner''

Compte suisse : Jérôme Cahuzac ''ne se laisse pas impressionner''

"De simples allégations"...

Compte suisse : Jérôme Cahuzac ''ne se laisse pas impressionner''
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les expertises des services de police attestant, selon Mediapiart, de l'authenticité de l'enregistrement reproduisant certaines paroles tendant à montrer que Jérôme Cahuzac aurait effectivement possédé un compte en Suisse ne semblent pas déstabiliser le Ministre du Budget, qui maintient sa version et continue de nier en bloc les faits qui lui sont reprochés par le site d'information.

Même pas peur !
Dans un communiqué diffusé par son avocat, Gilles August, le Ministre fait front, indiquant qu'il ne se laissera pas impressionner par les allégations de Mediapart. L'enquête se poursuit. Jérôme Cahuzac en attend sereinement l'issue et ne se laisse pas plus impressionner aujourd'hui qu'hier ou demain par la présentation sous forme de prétendues informations de ce qui reste, et pour cause, de simples allégations. L'avocat du Ministre précise encore : Que trois témoins proches des accusateurs affirment avoir reconnu la voix de Jérôme Cahuzac sur un enregistrement non authentifié ne change rien au fait, lui authentifié, que la banque UBS a certifié auprès de ses autorités que Monsieur Cahuzac ne détenait aucun compte chez elle, ni n'en avait fermé un en février 2010 contrairement à ce que Mediapart avait cru pouvoir affirmer.

La justice "au pied du mur" ?
Pour l'instant, le Parquet de Paris ne faire aucun commentaire, ni ne donne d'indication sur les suites qu'il pense donner à l'affaire. En revanche, l'avocat Michel Gonelle -ex-rival politique de Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne, et qui a lâché ces bandes qu'il détenait depuis une douzaine d'années- s'estime satisfait des résultats de l'enquête. J'avais une grande confiance dans l'expertise scientifique, je n'avais pas besoin de témoignages supplémentaires a-t-il déclaré à l'AFP. L'avocat estime encore le procureur de la République de Paris au pied du mur, contraint sans doute ouvrir une information judiciaire, après l'enquête préliminaire.

Les informations fiscales transmises par la Suisse dédouaneraient Jérôme Cahuzac
Dans cet enregistrement authentifié par trois témoins, Jérôme Cahuzac déclarerait : Ça me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS ce n'est quand même pas forcément la plus planquée des banques. Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte en janvier 2013 afin de déterminer si Jérôme Cahuzac a effectivement détenu un compte chez UBS, compte qu'il aurait clos en 2010. Au début février, les autorités fiscales suisses ont transmis les informations nécessaires à l'enquête de leurs homologues du fisc français. Selon certaines informations de presse, elles blanchiraient le Ministre. Le parquet de Paris pourrait cependant décider de diligenter un complément d'enquête destiné à étendre les investigations au-delà de l'Hexagone

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com