»
»
»
Consultation

Commerce en ligne : bientôt une taxe d'un euro sur les colis livrés à domicile ?

Commerce en ligne : bientôt une taxe d'un euro sur les colis livrés à domicile ?

David Lisnard, le maire de Cannes, veut instaurer une taxe sur les achats effectués sur internet et livrés à domicile pour sauvegarder le commerce de proximité.

Commerce en ligne : bientôt une taxe d'un euro sur les colis livrés à domicile ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Une taxe d'un euro sur chaque achat effectué sur internet pour préserver le commerce de proximité, c'est l'idée lancée par le maire de Cannes, David Lisnard... Elle permettrait de financer une baisse de la taxe foncière pour les petits commerçants.

La proposition est soutenue par l'Association des maires de France (AMF) et plusieurs députés, selon les 'Echos'...

Uniquement les livraisons à domicile

La mesure viserait à taxer les achats effectués en ligne et livrés à domicile. En revanche, les colis retirés dans des points relais seraient exonérés car le passage dans les commerces concernés peut "apporter un peu de rentabilité", explique David Lisnard au quotidien économique.

Le dispositif rapporterait 336 millions d'euros chaque année. Les recettes compenseraient un abattement de 10% sur les taxes foncières des commerces de moins de 400 mètres carrés.

Une fiscalité plus juste

L'objectif du maire de Cannes et vice-président de l'AMF est clair : donner une bouffée d'air au commerce de proximité qui "subit un niveau de charge injuste par rapport aux livraisons à domicile du commerce électronique" . Le taux de vacance des centres-villes est passé de 6,2% en 2001 à 11,3% en 2016.

Plusieurs parlementaires ont apporté leur soutien à cette proposition comme Bruno Retailleau (LR), Charles de Courson (UDI) et Benoît Potterie (LREM). "Je porterai des amendements qui vont dans ce sens dans le cadre des discussions budgétaires", a écrit le député de la majorité sur twitter.

David Lisnard doit rencontrer le Premier ministre le 20 novembre prochain. Un rendez-vous pour défendre son dispositif...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com