Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Commerce de proximité : une chute "historique" de l'activité

Commerce de proximité : une chute "historique" de l'activité

La crise sanitaire a provoqué un plongeon de plus de 28% l'activité de l'artisanat, du commerce alimentaire de proximité, de l'hôtellerie-restauration et des professions libérales.

Commerce de proximité : une chute 'historique' de l'activité
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La chute est "historique", selon l'Union des entreprises de proximité (U2P)... Au deuxième trimestre 2020, l'activité de l'artisanat, du commerce alimentaire de proximité, de l'hôtellerie-restauration et des professions libérales s'est effondrée de 28,5%, après un premier trimestre déjà marqué par une baisse de 5,3%.

L'U2P, qui a commandé deux enquêtes à l'institut Xerfi-I+C, note que tous les professionnels ne sont pas logés à la même enseigne... Le secteur des hôtels, cafés, restaurants (HCR) et du commerce alimentaire de proximité a accusé un plongeon de 55% du chiffre d'affaires d'avril à juin 2020. "À eux seuls les HCR, directement concernés par les fermetures administratives et le confinement, ont connu la situation la plus grave avec une chute de 88%".

Durement touchés eux aussi, les professions libérales (-26,5 %) et l'artisanat (-24,5 %) s'en sortent néanmoins un peu mieux...

Problèmes de trésorerie

Malgré les aides de l'Etat, la trésorerie inquiète beaucoup. Le point de vue des chefs d'entreprise sur ce point s'est encore dégradé, avec une opinion négative qui passe de 37% au premier trimestre à 56% au deuxième.

Les perspectives d'embauche traduisent également le manque de confiance des patrons, puisqu'ils ne sont que 6% à prévoir des recrutements au second semestre 2020 contre 11% l'année dernière. On constate à l'inverse un franc et net regain d'intérêt pour l'apprentissage, qui représente 13% des intentions d'embauche.

La proportion d'entreprises ayant eu recours à un dispositif d'aide depuis le début de la crise sanitaire s'élève à 55%, mais avec de grandes disparités : seules 19% des entreprises artisanales de l'alimentation en ont bénéficié, contre 92% des hôtels-restaurants...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !