»
»
»
Consultation

Comment Pierre Moscovici imagine la France en 2025 ?

Comment Pierre Moscovici imagine la France en 2025 ?

Imaginez la France en 2025 a demandé François Hollande pour devoirs vacances à ses ministres...

Comment Pierre Moscovici imagine la France en 2025 ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Durant les vacances d'été, le président de la République, François Hollande, a demandé à ses ministres de plancher sur le sujet suivant : A quoi ressemblera la France en 2025 ? Le rendu des copies est attendu pour le 19 août, mais 'Le Point.fr' est parvenu à se procurer les essais... Gros plan sur celui du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.

Les maux français
Dans sa copie, le locataire de Bercy identifie "trois périls" inévitables mais pas "inéluctables". D'abord, les pays européens, dont la France, pourraient voir leur influence se réduire face aux "émergents". L'Hexagone va aussi devoir faire face au vieillissement de sa population - un tiers des habitants auront plus de 60 ans - et ne pas manquer le train de "la révolution technologique".

Consolider l'Union européenne
En 2025, en cumulant le PIB des pays du Vieux continent, l'Union européenne se classera encore devant la Chine. "La question est de savoir si, dans dix ans, (elle) sera devenue une grande économie unifiée et dynamique ou restera une collection d'économies trop souvent désaccordées", écrit Pierre Moscovici. Suite à la crise économique et financière qui a touché et touche encore la région, les Etats membres ont engagé il y a un peu plus d'un an, un chantier visant à renforcer dans un premier temps, l'union bancaire de l'UE.

Ne pas copier le modèle allemand
Si le modèle économique allemand est aujourd'hui cité en exemple, Pierre Moscovici appelle à ne pas le copier car "il ne correspondra plus à l'état de l'économie mondiale dans dix ans". En outre, la structure de la demande mondiale aura été modifiée : celle des pays émergents se rapprochera de celle des pays développés. Le ministre de l'Economie recommande donc de "privilégier les segments hauts" des secteurs forts de la France pour devenir "le fournisseur des classes moyennes émergées" en 2025, et ce, en développant un mode de consommation durable.

Faire la révolution du numérique et investir dans le "durable"
En 2025, la France aura recouvré sa souveraineté budgétaire et pourra donc investir dans les secteurs prioritaires, à commencer par le numérique... L'Etat aura donné l'exemple en se rénovant. D'ici 12 ans, l'administration fiscale pourrait être "entièrement dématérialisée". Parallèlement, le pays devra, aux côtés des Etats membres de l'UE, orienter ses investissements en faveur de la transition énergétique afin de regagner son indépendance en ce domaine. Si la France suit les bonnes trajectoires, le ministre de l'Economie estime qu'en 2025, "le plein emploi sera au rendez-vous".

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com