»
»
»
Consultation

Circulation alternée : qui peut rouler ?

Question tranchée

Circulation alternée : qui peut rouler ?

(Boursier.com) — Après plusieurs jours de polémique, notamment avec le Ministère de l'Environnement de Ségolène Royal, la Maire de Paris a obtenu au nom de la lutte contre la pollution dans la capitale d'imposer la circulation alternée lundi à Paris. Seuls les véhicules équipés d'une plaque d'immatriculation terminant par un nombre impair peurvent rouler, les véhicules propres - hybrides et électriques, mais aussi tous les véhicules sujets à dérogation. L'annonce est peu conventionnelle, puisque Anne Hidalgo a fait connaître cette décision depuis la Tunisie, sur son compte Twitter.

Ségolène Royal contre l'obligation

Ségolène Royal, la Ministre de l'Ecologie, a largement temporisé avant d'accepter la suspension du trafic pour certains véhicules. La Ministre est contre toute interdiction, et contre toute mesure écologique obligatoire. Elle plaide pour la responsabilisation de chacun, et est favorable à des actes citoyens. Cependant, les prévisions pessimistes d'AirParif, l'organisme de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, ont finalement imposé la proposition d'Anne Hidalgo, comme le voie de la raison. Le seuil de concentration en particules fines était une nouvelle fois alertant, à Paris. Samedi, au moment de la décision, il s'inscrivait encore au-dessus du seuil d'information fixé à 50 microgrammes par m3 ; le seuil d'alerte de 80 microgrammes par m3 n'étant pas atteint.

Le dernier mot à Anne Hidalgo

Depuis quelques jours, Anne Hidalgo plaidait auprès de Manuel Valls pour rendre automatique la circulation alternée, dès le seuil d'alerte atteint ou dès que le phénomène de pollution est estimé persistant, à savoir : deux jours consécutifs de dépassement du seuil d'information appuyés de deux jours de bulletins prévisionnels négatifs. "Je me réjouis que l'Etat ait accepté de mettre en place lundi la circulation alternée, que je demandais depuis plusieurs jours", a annoncée la Maire socialiste de Paris sur son compte Twitter.

Qui roule ce lundi ?

Les véhicules, impairs, les voitures propres - hybrides et électriques, les taxis, véhicules d'urgence, ambulances, auto-écoles, camions frigorifiques, et le covoiturage de plus de 3 personnes sont autorisés dans la capitale. Les véhicules équipés d'une plaque d'immatriculation terminant par un nombre pair restent au garag.

La mesure n'étant pas particulièrement populaire auprès des Franciliens, les transports en commun sont gratuits dimanche et lundi. Cette décision avait déjà été prise le 17 mars 2014.

©2015-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Circulation alternée : qui peut rouler ?

Partenaires de Boursier.com