Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Cinéma : Paris enchaîne les tournages de films et de séries

Cinéma : Paris enchaîne les tournages de films et de séries

La capitale a accueilli l'an dernier 1.066 productions (films, clips musicaux, fictions TV...)

Cinéma : Paris enchaîne les tournages de films et de séries
Crédit photo © Hôtel Lutetia

(Boursier.com) — Paris, terre de tournage !... Selon l'organisme Film Paris Région, la capitale a accueilli l'an dernier 1.066 productions (films, clips musicaux, fictions TV...) avec 103 longs-métrages, soit au total quelques 5.000 jours de tournage au calendrier.

Le nombre de jours de tournages dans la capitale a ainsi presque doublé en cinq ans (+84%). De grosses productions comme "The Eddy" du réalisateur franco-américain Damien Chazelle, qui retrace le quotidien d'un club de jazz à Paris (vingt semaines de tournage), ou le "Bazar de la Charité", série diffusée sur TF1 puis sur la plateforme Netflix, ont contribué à cette hausse rapide.

Roman Polanski ("J'accuse"), Eric Toledano et Olivier Nakache ("Hors normes"), Elia Suleiman ("It Must Be Heaven"), et bien sûr Valérie Donzelli ("Notre-Dame") ont également choisi de filmer leurs intrigues à Paris ces derniers mois...

Le "boom" des séries

"Le nombre de jours de tournage augmente de façon substantielle du fait du développement des séries produites par des acteurs nationaux (Canal +, TF1, France Télévisions) ou internationaux (Netflix, Amazon)", précise Michel Gomez, délégué de la Mission Cinéma de la mairie de Paris. Le "boom" des séries, qui enchaînent souvent plusieurs saisons, a bouleversé le paysage audiovisuel.

Autre argument du côté des producteurs : l'attractivité fiscale, avec plusieurs mécanismes de crédit d'impôts qui ont remis la ville dans la course... De quoi attirer un gros tournage indien, mais aussi l'équipe d'un film d'action chinois.

Les réalisateurs restent également séduits par la "carte postale" offerte par Paris et sa région, avec la Tour Eiffel, le château de Versailles ou encore le Sacré Coeur et les quais de Seine.

Paris et sa banlieue

La banlieue n'est pas en reste, accueillant elle aussi de nombreuses équipes de cinéma : Céline Siamma a planté les décors du "Portrait de la Jeune fille en feu" dans un château de Seine-et-Marne, et Grand Corps Malade et Mehdi Idr ont choisi Saint-Denis pour "La Vie scolaire", rappelle 'Le Parisien'.

De son côté, Netflix tourne actuellement à Pantin (93) des épisodes de sa série "Arsène Lupin" et plusieurs épisodes de la prochaine saison de "Dix pour Cent" se dérouleront à l'aéroport de Roissy...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com