»
»
»
Consultation

Christine Lagarde à la tête de la BCE, les Français "enchantés" !

Christine Lagarde à la tête de la BCE, les Français "enchantés" !

Cette popularité n'est pas nouvelle. Ministre des Finances de Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde recueillait souvent entre 55% et 60% d'opinions positives...

Christine Lagarde à la tête de la BCE, les Français 'enchantés' !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les Français sont "enchantés" par la probable nomination de Christine Lagarde à la tête de Banque centrale européenne... C'est en tout cas le résultat d'un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et 'Le Figaro'. Ainsi, 63% des personnes interrogées ont une bonne opinion de celle qui va quitter son poste de directrice du Fonds monétaire international pour diriger la BCE - seuls 36% ont une mauvaise opinion...

"Cette popularité n'est pas nouvelle", observent les auteurs de cette étude. Ministre des Finances de Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde recueillait souvent entre 55% et 60% d'opinions positives, rappellent-ils.

Son arrivée au FMI lui avait donné un "boost" lui permettant d'atteindre voire de dépasser la barre des 60% (60% jusqu'en 2015 selon l'institut BVA). Si elle a pâti de l'affaire Tapie, son haut niveau de popularité ne s'est jamais démenti...

Pas de clivage

"Chose remarquable, cette ministre de droite, à l'apparence si rigide et qui a dirigé pendant des années un organisme (le FMI) assez peu populaire en France, ne suscite guère de clivage politique", écrit Odoxa. Très appréciée à droite (90% chez LR), elle l'est aussi chez les sympathisants de LREM (95%), chez les écologistes (75%) et même les socialistes (66%). Chez les Insoumis (45%) et les proches du RN 48%), son score est même plutôt honorable.

Le Conseil européen est tombé d'accord, mardi soir, sur la liste des nominations à la tête des grandes institutions européennes. Christine Lagarde prendra donc la tête de la BCE en octobre prochain, à la suite de Mario Draghi dont le mandat arrive à expiration le 31 octobre. Par ailleurs, l'Allemande Ursula Von der Leyen, actuelle ministre de la Défense de son pays, devient présidente de la Commission européenne, tandis que l'actuel Premier ministre libéral belge Charles Michel prendra la présidence du Conseil européen.

Enfin, le poste de Haut représentant pour les Affaires étrangères sera confié au ministre socialiste espagnol des Affaires étrangères Josep Borrell.

Un duo salué

Une courte majorité de Français (51% contre 48%) fait confiance à cette nouvelle équipe. Le fait d'avoir nommé deux femmes à des postes-clefs de Bruxelles contribue à ce bon accueil : 43% des sondés jugent que c'est une bonne chose et pratiquement personne (7%) ne réprouve cette décision...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com