»
»
»
Consultation

Chômage : qu'espérer des mesures annoncées par François Hollande ?

Chômage : qu'espérer des mesures annoncées par François Hollande ?

Emplois verts et contrats aidés pour les seniors font partie des dispositifs annoncés par le chef de l'Etat.

Chômage : qu'espérer des mesures annoncées par François Hollande ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La promesse de campagne de François Hollande d'inverser la courbe du chômage est désormais bien loin... Invité jeudi soir dans l'émission "En direct avec les Français" sur TF1 et RTL, le chef de l'Etat a reconnu "une erreur". "Ce n'est pas venu, je m'en suis fait reproche parce que c'était une espérance pour beaucoup", a-t-il souligné...

Des mesures pour les chômeurs seniors

Concernant les demandeurs d'emplois âgés, François Hollande a proposé de mettre en place une allocation pour les chômeurs ayant suffisamment cotisé mais n'ayant pas atteint l'âge de la retraite. Pour mémoire, l'allocation équivalent retraite (AER), mesure semblable, a été supprimée le 1er janvier 2011. Le chef de l'Etat a également proposé la création d'un contrat aidé pour les chômeurs seniors à qui il manque quelques trimestres de cotisation : "Ils conduiront à un emploi, soit dans l'entreprise, soit dans une collectivité, payés par l'Etat, en complément de l'allocation", a-t-il détaillé. En septembre, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans inscrits à Pôle Emploi en catégorie A, B, C a augmenté de 1,1 % sur le mois et de +11,2 % sur un an, soit la plus forte progression enregistrée, toutes tranches d'âge confondues.

Jeunes : 15.000 emplois d'avenir "verts"

Concernant les plus jeunes, François Hollande a annoncé la création de 15.000 emplois d'avenir "verts" supplémentaires, "sans condition de diplôme", dans le cadre de la loi sur la transition énergétique. Il s'est aussi dit favorable à l'organisation d'un référendum sur l'instauration d'un service civique universel obligatoire pour les jeunes. Il faudrait aller plus "loin que ce qui existe aujourd'hui (...) à peu près 35.000 personnes sont en service civique, c'est peu", a-il fait valoir.

Pas convaincant pour l'opposition...

Du côté de l'opposition, ces mesures sont insuffisantes. "J'ai vu un commentateur de ses propres échecs, le service après vente de ses mesurettes. Mais en vérité il ne prend pas la mesure de la gravité de la situation", a déploré sur RTL l'ex-Premier ministre François Fillon. Concernant le service civique, Nathalie Kosciusko-Morizet s'est demandée "avec quel argent il serait financé". "A-t-on les moyens de le faire ? Intégrer des jeunes, leur faire faire des choses intéressantes, cela rapporte à un moment à la société mais cela commence par coûter", a-t-elle indiqué sur I-Télé. "Même sur ce sujet là, qui renforcerait les liens entre les jeunes et la nation, François Hollande n'est pas clair", a ajouté Xavier Bertrand sur Europe 1...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com