Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Chômage partiel : pas de changement pour les salariés le 1er juillet

Chômage partiel : pas de changement pour les salariés le 1er juillet

Le ministère du Travail a refait un point, après des propos de Gérald Darmanin lundi matin, évoquant une baisse de la prise en charge.

Chômage partiel : pas de changement pour les salariés le 1er juillet
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Des rumeurs dans la presse, mais aussi des déclarations au sein du gouvernement avaient jeté le doute ces dernières heures... "L'information selon laquelle l'indemnisation des salariés en activité partielle passerait à 60% du brut au 1er juillet est inexacte. Il n'y aura aucun changement d'indemnisation pour les salariés en activité partielle au 1er juillet", a précisé le ministère du Travail lundi. Actuellement, l'indemnisation s'effectue à hauteur de 70% du salaire brut.

Les règles resteraient également les mêmes pour les employeurs, qui prennent en charge 15% du coût du chômage partiel depuis le 1er juin. Des informations qui contredisent les propos de Gérald Darmanin. "On va baisser un tout petit peu" le chômage partiel, a déclaré le ministre de l'Action et des Comptes publics lundi sur BFMTV, avec une prise en charge à "60% au lieu de 70%" actuellement. Mais les salariés “ne verront sans doute pas la différence puisqu'il appartient aux chefs d'entreprises de compenser les 10 ou 15% que l'État ne mettra plus”, a-t-il expliqué - avant donc d'être contredit.

Le Maire ferme la porte

Bruno Le Maire s'est de son côté dit défavorable à une baisse de l'indemnisation, alors que cette piste avait aussi été soulevée par la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher vendredi dernier.

"Je considère que l'on doit préserver le pouvoir d'achat des salariés", a-t-il expliqué au micro de franceinfo. "Il y a derrière une question de justice et d'efficacité économique, nous avons aussi besoin d'avoir des salariés qui peuvent consommer, qui peuvent participer à la reconstruction économique que le président de la République a appelé de ses voeux", selon lui.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !