»
»
»
Consultation

Chômage : des résultats trop tardifs selon Hollande...

Le chef de l'Etat reconnaît que le taux de chômage demeure élevé, mais fait remarquer que les politiques mises en place commencent à porter leurs fruits...

Chômage : des résultats trop tardifs selon Hollande...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — François Hollande avait conditionné un deuxième mandat présidentiel à une baisse du chômage... Si le président de la République a finalement décidé de se retirer de la course à l'Elysée, il a estimé jeudi soir à l'occasion d'une allocution, que "les résultats arrivent", même s'ils sont plus tardifs que prévu...

"L'engagement majeur que j'avais pris devant vous, c'était de faire baisser le chômage. J'y ai consacré toute mon énergie, j'ai pris tous les risques. J'ai allégé les charges des entreprises - via le Crédit impôt compétitivité emploi notamment, ndlr - parce que c'est la condition pour qu'il y ait davantage d'emplois", a-t-il fait valoir, ajoutant qu'il a pris la responsabilité de réformer le marché du travail.

Léger repli selon les données de Pôle Emploi et du BIT

En octobre, le nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A a légèrement reculé pour le deuxième mois consécutif, après une nette baisse en septembre. Le nombre de chômeurs n'ayant pas travaillé du tout le mois dernier a ainsi reculé de 11.700 (-0,3%), pour revenir à 3,478 millions de personnes en France métropolitaine, selon les chiffres publiés la semaine dernière par Pôle Emploi et le ministère du Travail.

En revanche, au troisième trimestre, au sens du Bureau international du Travail, le taux de chômage a progressé de 0,1 point pour s'établir à 10% de la population active en France. En métropole, il a également augmenté de 0,1 point à 9,7%. Il s'inscrit toutefois en léger repli par rapport au début du quinquennat de François Hollande. Au deuxième trimestre 2012, le taux de chômage se situait à 10,2% (9,7% en France métropolitaine).

Reprise de la consommation

En ce qui concerne les autres indicateurs économiques, François Hollande s'est également félicité du redémarrage de la construction, de l'investissement mais aussi de la consommation. Si celle-ci a rebondi de +1,5% en octobre sur un an, les données concernant l'investissement sont plus mitigées.

Il a légèrement progressé au troisième trimestre (+0,2 % après 0,0%). "L'investissement en construction augmente de 0,8% (après -0,1%), celui en travaux publics notamment. Les dépenses d'investissement en services marchands se redressent aussi (+1,2% après +0,1%), en particulier en logiciels". Mais, à l'inverse, la FBCF en biens manufacturés se contracte nettement (-2,6% après +0,2%), notamment en matériels de transport et en biens d'équipement", indique l'Insee...

©2016-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Chômage : des résultats trop tardifs selon Hollande...

Partenaires de Boursier.com