»
»
»
Consultation

Cécile Duflot dévoile son plan pour le logement

Cécile Duflot dévoile son plan pour le logement

Le gouvernement prépare des réformes allant jusqu'à la gratuité des terrains publics...

Cécile Duflot dévoile son plan pour le logement
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Cécile Duflot a détaillé ce mercredi, en Conseil des ministres, son plan de mobilisation du foncier destiné à faciliter l'objectif ambitieux d'une production annuelle de 500.000 logements, dont 150.000 logements sociaux.

La ministre en charge du logement a précisé que les mesures législatives, qui permettront une très forte décote sur le prix des terrains, allant même jusqu'à la gratuité sous réserve du respect de certaines conditions, garanties et contreparties par les collectivités locales, sont en cours d'élaboration.

Cécile Duflot entend effectuer cette mobilisation dans un souci de mixité sociale renforcée, d'une part en relevant la part minimale de logements sociaux à respecter par les communes où les besoins sont criants et, d'autre part, en imposant aux communes qui ne respectent pas leurs obligations un prélèvement par logement manquant multiplié par cinq et réaffecté à la construction de logements sociaux.

Le programme pluriannuel des cessions envisagées sur la période 2012-2016 identifie déjà plus de 900 sites, pour un total d'environ 2.000 hectares et un objectif de réalisation de 110.000 logements sur cette période... Cécile Duflot a écrit aux préfets de région pour qu'ils dressent, d'ici le 15 septembre, et avec les collectivités concernées, un inventaire des opérations qui pourraient être lancées à très brève échéance, afin de réaliser des programmes de logements sociaux sans attendre les dispositions législatives.

Le gouvernement estime en effet que de nombreuses collectivités portent des projets intéressants qui n'aboutissent pas alors qu'il y urgence. Sur Paris où l'offre est particulièrement déficitaire, 8.050 logements sont envisagés sur 59 hectares de terrains cessibles identifiés. Dès 2012, d'après le gouvernement, 11.000 logements pourraient être mis en chantier sur du foncier public en Ile-de-France si un accord sur les prix de cession était facilité.

La ministre en charge du logement a par ailleurs cité l'exemple de la ville de Libourne, en Gironde, où un site de 7 hectares anciennement occupé par l'école de sous-officiers de gendarmerie est laissé à l'abandon depuis la fin 2009 car les projets de reconversion des collectivités locales se heurteraient au prix trop élevé du foncier et du bâti existants...

©2012-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com