»
»
»
Consultation

Carburants : la flambée se poursuit

Carburants : la flambée se poursuit

La dernière poussée des cours du pétrole a fait flamber les prix à la pompe de 2 à 4 centimes la semaine dernière. Le gazole a franchi un nouveau record, à plus de 1,52 euro le litre en moyenne. Le litre de SP-95 vaut plus de 1,57 euro...

Carburants : la flambée se poursuit
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le ministère de la Transition écologique et solidaire a publié lundi les chiffres hebdomadaires des prix des carburants à la pompe. Le constat fera grincer des dents les automobilistes, avec une nouvelle hausse des prix de tous les carburants routiers, de 2 à 4 centimes par litre la semaine dernière.

Cette hausse, qui avait repris dès la rentrée après une petite pause d'été, est essentiellement liée à une nouvelle flambée des cours du pétrole. Ils sont remontés ces derniers jours à leur plus haut niveau depuis 4 ans, sous l'effet d'une crainte de pénurie liée aux nouvelles sanctions américaines contre l'Iran.

Les prix des carburants à la pompe varient en fonction des cours du brut, mais aussi du taux de change euro-dollar, du niveau des stocks de produits pétroliers, ainsi que de l'évolution des taxes et de la demande...

Nouveau record pour le gazole, au dessus de 1,52 euro/l

Le gazole, carburant le plus vendu en France avec environ 80% des volumes, s'affichait la semaine dernière en moyenne à 1,5217 euro le litre, soit 3,82 centimes de plus que la semaine précédente, ce qui constitue un nouveau record historique.

Le litre d'essence sans plomb 95 a pour sa part progressé de 2,13 centimes à 1,5733 euros tandis que celui de super contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10) augmentait de 1,95 centime à 1,5462 euro. L'essence sans plomb 98 (SP98) était pour sa part vendue en moyenne 1,80 centime de plus par litre, à 1,6358 euro.

Une hausse des taxes de 4 à 7 centimes programmée pour le 1er janvier 2019

Malgré les difficultés croissantes des automobilistes à faire face à leurs dépenses de transport, le gouvernement a confirmé la poursuite de la hausse prévue des taxes prévue sur le gazole, avec pour objectif de gommer l'avantage de prix de ce carburant par rapport à l'essence. Les taxes sur l'essence vont toutefois elles aussi continuer d'augmenter, sous l'effet de la hausse de la taxe carbone.

Le 17 septembre, la ministre des Transports Elisabeth Borne a confirmé la poursuite de la hausse de la taxation écologique. "Le gouvernement a annoncé une trajectoire carbone pour tenir compte de la pollution des carburants fossiles qui a été annoncée et les taxes vont continuer à augmenter", a-t-elle affirmé... Elle a indiqué que le projet de loi de finances pour 2019 prévoyait une hausse des taxes sur le diesel de 7 centimes par litre au 1er janvier 2019, tandis que celles sur l'essence monteront de 4 centimes.

Le cours du baril de Brent autour de 85$ contre moins de 30$ début 2016

En près de trois ans, depuis le début 2016, le prix du gazole a flambé de près de 50% et celui du SP-95 a bondi de 24%. Dans le même temps, le cours du baril de pétrole Brent a été presque multiplié par trois, passant de moins de 30$ à plus de 85$ la semaine dernière !

Le prix des carburants payé à la pompe est composé d'environ 60% de taxes, et malgré la hausse de ces dernières, ce "mix" a eu pour effet d'atténuer les fluctuations des cours du pétrole brut...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com