»
»
»
Consultation

Carburants : comment s'y retrouver avec les nouvelles appellations en station ?

Carburants : comment s'y retrouver avec les nouvelles appellations en station ?

Les automobilistes découvrent les nouveaux noms des carburants à la pompe (E5, E10, B7,B10...). Dans le cadre de cette homogénéisation européenne, le double affichage est souvent conservé pour éviter les méprises. Les prix restent sur des sommets...

Carburants : comment s'y retrouver avec les nouvelles appellations en station ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est aujourd'hui que les nouveaux noms de carburants font leur apparition en France, mais également dans l'ensemble de l'Union européenne. L'objectif : harmoniser les pratiques pour faciliter le passage à la pompe, quelque soit le pays où l'on se trouve...

En complément pour l'instant

Les appellations d'essence SP95 et SP98 seront désormais remplacées par E5 dans un cercle. Pour le diesel, il sera affiché un "B" à l'intérieur d'un carré.

Les combustibles gazeux seront eux signalés par un losange, à l'intérieur duquel se trouvera une lettre, par exemple un H pour l'hydrogène.

Si les consommateurs ont peur de ne pas s'y retrouver, pas d'inquiétude, ces changements de noms ne viennent pour l'instant que compléter les affichages actuels.

Les nouveaux véhicules seront également équipés d'une étiquette semblable à celle affichée à la pompe, ce qui permettra aux automobilistes de ne pas se tromper de carburant...

La flambée des prix se poursuit

Outre les nouveaux noms affichés, les conducteurs constateront également que les prix des carburants sont toujours orientés à la hausse. La semaine dernière, ils ont tous augmenté de 2 à 4 centimes d'euros en France... Cette progression, qui avait repris dès la rentrée après une petite pause cet été, est essentiellement liée à une nouvelle flambée des cours du pétrole au-delà des 80$ le baril de Brent.

Les prix sont ainsi remontés ces derniers jours à leur plus haut niveau depuis 4 ans, sous l'effet en particulier d'une crainte d'un déficit lié entre autre aux nouvelles sanctions américaines contre l'Iran...

Le gouvernement a également confirmé que les taxes prévues sur le gazole augmenteraient encore, avec pour objectif de gommer l'avantage de prix de ce carburant par rapport à l'essence. Les taxes sur l'essence vont toutefois elles aussi continuer de croître, sous l'effet de la hausse de la taxe carbone...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com