»
»
»
Consultation

Cagnotte pour les forces de l'ordre : 1,46 million remis aux policiers

Cagnotte pour les forces de l'ordre : 1,46 million remis aux policiers

Cet appel à la solidarité avait été lancé en début d'année sur la plate-forme de collecte en ligne Leetchi par le président Les Républicains (LR) de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier.

Cagnotte pour les forces de l'ordre : 1,46 million remis aux policiers
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cagnotte de soutien aux membres des forces de l'ordre blessés lors des manifestations des "Gilets jaunes" a été solennellement remise jeudi... Une cérémonie organisée aux Invalides, à Paris, avait été organisée en présence du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Au total, 1,462 million d'euros ont été récoltés, grâce à 51.105 participants.

Cet appel à la solidarité avait été lancé en début d'année sur la plate-forme de collecte en ligne Leetchi par le président Les Républicains (LR) de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier.

En réaction à la collecte pour l'ex-boxeur

Dans le détail, un million d'euros iront directement aux membres des forces de l'ordre qui ont été blessés, a dit l'élu sur BFM TV, soit 1.280 policiers, gendarmes et pompiers sur 12 manifestations, tandis que 500.000 euros iront aux trois orphelinats de la police, de la gendarmerie et des pompiers.

Cette initiative avait été prise en réaction à la collecte lancée sur le même site pour Christophe Dettinger, ancien boxeur, qui s'était attaqué à deux gendarmes mobiles en marge d'une manifestation des "Gilets jaunes" le 5 janvier à Paris...

"Les Français sont du côté des forces de l'ordre" ?

Le montant de sa cagnotte, qui devait servir à rémunérer ses avocats, avait atteint plus de 110.000 euros avant d'être clôturée de façon anticipée par Leetchi face à la polémique soulevée par le projet. Christophe Dettinger a été condamné mercredi à deux ans et demi de prison, dont un ferme...

"Si certains avaient des doutes, cette cagnotte est la réponse : les Français sont du côté des forces de l'ordre, du côté de ceux qui protègent, pas du côté des brutes", a commenté jeudi sur Twitter Christophe Castaner...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com