»
»
»
Consultation

Bruxelles relève ses prévisions de croissance pour 2017 et 2018

Pour la France, la prévision de croissance pour 2017 a été relevée à 1,6% contre 1,4% en mai mais elle reste inchangée à 1,7% pour 2018.

Bruxelles relève ses prévisions de croissance pour 2017 et 2018

(Boursier.com) — La Commission européenne a relevé jeudi ses prévisions de croissance pour la zone euro comme pour l'ensemble de l'Union. Sa prévision de croissance pour la zone euro en 2017 est revue en hausse à +2,2% contre +1,7% il y a six mois. Bruxelles s'attend par ailleurs à 2,1% de progression du produit intérieur brut (PIB) en 2018, contre 1,8% en mai. Pour 2019, la CE prévoit une croissance de 1,9% dans la zone euro.

Pour l'ensemble de l'Union, ses prévisions d'automne donnent une croissance de 2,3% du PIB cette année, de 2,1% en 2018 et de 1,9% en 2019.

Plus optimiste pour l'Allemagne

La prévision de croissance du PIB allemand a été relevée à 2,2% pour cette année et 2,1% pour 2018, contre 1,6% et 1,9% respectivement il y a six mois. Pour la France, la prévision de croissance pour 2017 a été relevée à 1,6% contre 1,4% en mai mais elle reste inchangée à 1,7% pour 2018.

"Après cinq années d'une reprise modérée, la croissance européenne est entrée dans une phase d'accélération", a déclaré Pierre Moscovici, le commissaire chargé des affaires économiques et financières. "Les bonnes nouvelles s'accumulent: le nombre d'emplois créés augmente, l'investissement se redresse et les finances publiques sont en voie d'assainissement", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Déficit

La Commission prévoit notamment que le déficit des finances publiques à l'échelle de l'ensemble de la zone euro revienne à 1,1% du PIB cette année après 1,5% en 2016, puis à 0,9% en 2018 et 0,8% en 2019.

Le taux d'endettement public brut pour l'ensemble de la zone euro s'établirait à 89,3% cette année puis à 87,2% en 2018 et 85,2% en 2019.

Hausse des prix

L'inflation continuerait de se redresser modérément en 2019, selon les prévisions de la Commission qui anticipent une hausse de prix de 1,6% à cet horizon, un chiffre toujours très inférieur à l'objectif de la Banque centrale européenne d'une inflation légèrement inférieure à 2,0% l'an à moyen terme.

Le chômage devrait continuer de diminuer au sein de la zone euro, son taux reculant à 9,1% cette année après 10,0% en 2016, puis à 8,5% en 2018 et 7,9% en 2019.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Bruxelles relève ses prévisions de croissance pour 2017 et 2018

Partenaires de Boursier.com