»
»
»
Consultation

Brexit : Paris lance son guichet unique pour les entreprises

Brexit : Paris lance son guichet unique pour les entreprises

"Choose Paris Region" se présente comme un point d'entrée pour les entreprises étrangères qui envisagent de s'installer en région parisienne, avec une prise en charge globale...

Brexit : Paris lance son guichet unique pour les entreprises
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le "guichet unique", qui doit faciliter les démarches des entreprises étrangères intéressées par une implantation en France, a été lancé officiellement jeudi par Manuel Valls... Ce dispositif, dont la création avait été annoncée en juillet, juste après le référendum britannique sur la sortie de l'Union européenne, doit tenter de séduire les déçus du vote.

Il résulte d'une "union sacrée" entre l'Etat, via Business France, et les acteurs locaux - région Ile-de-France, métropole du Grand Paris et ville de Paris -, qui n'ont pas toujours tiré dans le même sens.

Tapis bleu blanc rouge

"Choose Paris Region - Welcome To Greater Paris" se présente comme un point d'entrée pour les entreprises étrangères qui envisagent de s'installer en région parisienne, avec une prise en charge globale qui couvrira le cadre réglementaire, fiscal et social mais aussi l'accueil des salariés et de leurs familles.

Le guichet sera installé dans le 19ème arrondissement de Paris, dans les locaux de Paris Region entreprises, l'agence de développement économique de l'Ile-de-France.

"Nous assumons le fait de déployer le tapis bleu blanc rouge aux entreprises implantées en Grande-Bretagne", a déclaré la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, lors de la cérémonie de présentation du dispositif. Elle en a profité pour annoncer que la région se portait candidate pour accueillir deux institutions européennes installées au Royaume-Uni, l'Agence européenne du médicament, qui intéresse déjà des villes comme Lille et Strasbourg, et l'Autorité bancaire européenne.

Des blocages avec Sapin 2 ?

L'élue Les Républicains a déploré que les députés de la majorité aient, contre l'avis du gouvernement, durci la fiscalité sur les actions gratuites et la taxe sur les transactions financières, lors de l'examen en première lecture du projet de loi de Finances 2017.

Le Premier ministre, abondant dans son sens, a estimé qu'"il faut que le Parlement, donc la majorité, accompagnent bien évidemment les choix que nous faisons ici". "La stabilité et la visibilité fiscale, c'est indispensable", a-t-il ajouté.

Ambassadeur en renfort

Matignon a choisi une personnalité du monde des affaires avec la double culture française et anglo-saxonne, le président de l'équipementier aéronautique Safran Ross MacIness, comme ambassadeur du "guichet unique".

"Un certain nombre d'entreprises qui, pour des raisons historiques, utilisaient le Royaume-Uni comme plate-forme pour le marché européen vont inévitablement réfléchir à leurs options dans les deux, trois années qui viennent", a-t-il déclaré.

©2016-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com