»
»
»
Consultation

Brexit : le Medef invite les entreprises françaises "à se préparer au pire" !

Brexit : le Medef invite les entreprises françaises "à se préparer au pire" !

Après le rejet de l'accord sur le Brexit mardi soir au Parlement, le risque d'une sortie de l'Union sans entente grandit...

Brexit : le Medef invite les entreprises françaises 'à se préparer au pire' !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Mardi soir, un accord sur le Brexit s'est un peu plus éloigné, laissant place à l'inquiétude généralisée en Europe. En effet, la possibilité que le Royaume-Uni quitte l'Union sans qu'une entente soit trouvée pourrait secouer le vieux continent dans les prochains mois...

Plus de libre-circulation

Dans un communiqué, le Medef a rapidement réagi après le rejet massif de l'accord trouvé entre Theresa May et l'Union européenne par le parlement britannique mardi soir. “Ce résultat rend aujourd'hui malheureusement possible une sortie du Royaume-Uni sans accord le 29 mars prochain”, a déclaré l'organisation patronale.

C'est pourquoi le Medef a clairement insisté pour que les entreprises françaises prennent désormais toutes les précautions nécessaires afin d'éviter d'être trop impactées par ce scénario noir. Ils appellent ainsi les groupes présents au Royaume-Uni à se préparer "au pire scénario".

Dans ce communiqué, l'organisation patronale souligne qu'en cas de sortie sans accord, la libre-circulation entre l'Europe, donc la France, et le Royaume-Uni n'existerait plus. Les personnes, les biens, les services et les capitaux seraient soumis à de nouvelles règles strictes...

Un rejet massif

La Chambre des communes britannique a donc rejeté massivement mardi soir l'accord de divorce conclu entre Theresa May et les Etats membres de l'Union européenne. 432 députés ont voté contre le texte, et seulement 202 ont voté en sa faveur.

L'ampleur du rejet constitue une surprise... Il plonge le Royaume-Uni dans la plus grande incertitude, alors que le Brexit doit en théorie entrer en vigueur le 29 mars prochain à minuit, date butoir qui semble désormais intenable...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com