Bourse : après le paiement mobile, Lydia révolutionne le trading !

Bourse : après le paiement mobile, Lydia révolutionne le trading !

Investir sur les marchés financiers est désormais accessible à tous et aussi simple que de "faire un Lydia"...

Bourse : après le paiement mobile, Lydia révolutionne le trading !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Depuis sa création en 2013, Lydia dépoussière les services bancaires avec un objectif : inverser le rapport de force et redonner le contrôle aux utilisateurs. Cette nouvelle fonction de trading, habilitée par la solution White Label de Bitpanda, s'inscrit dans cette même logique. Investir sur les marchés financiers est désormais accessible à tous et aussi simple que de "faire un Lydia".

Dès la fin de l'année, tous les utilisateurs de Lydia pourront investir dans les cryptomonnaies, les métaux rares, des ETF, ou des entreprises européennes et américaines : à partir de 1 euro grâce à l'investissement fractionné, qui permet d'acheter une fraction d'action. C'est la première fois qu'une application française propose cette variété d'actifs...

Avec Lydia trading, notre volonté est de permettre à nos utilisateurs de choisir ce que finance leur argent, et d'investir selon leurs moyens : qu'ils soient simplement curieux, des investisseurs débutants, ou des experts chevronnés explique Cyril Chiche, CEO et co-fondateur de Lydia.

Chez Bitpanda, nous croyons fermement au pouvoir innovant des actifs numériques et de la technologie blockchain. Notre objectif est de repenser la notion d'investissement, en mettant à la disposition de tous des produits financiers simples et faciles à utiliser. C'est pourquoi nous sommes ravis de nous associer à Lydia pour offrir une expérience de trading de pointe à tous ses utilisateurs via la solution Bitpanda White Label. Nous sommes convaincus que ce n'est que le début ! déclare Eric Demuth, cofondateur et PDG de Bitpanda.

Innovation, accessibilité et simplicité !

Soucieux de garder la simplicité et l'accessibilité qui ont fait son succès, les utilisateurs n'auront pas à télécharger une nouvelle application pour accéder à Lydia trading : la totalité des fonctionnalités sont intégrées à Lydia, sans aucune redirection.

De cette manière, tout utilisateur qui dispose d'un profil Lydia vérifié peut immédiatement accéder au nouveau service sans nouvelle vérification d'identité et sans besoin de fournir de nouveaux justificatifs. Là où des plateformes concurrentes peuvent mettre plusieurs semaines à autoriser l'intégralité des accès...

Il est tout aussi simple de commencer à investir. Les utilisateurs pourront directement utiliser l'argent de leur compte Lydia, il sera également possible de retirer l'argent instantanément. Le tout en respectant les plus hauts standards de sécurité pour les utilisateurs et dans la lutte contre le blanchiment, dont la directive MIF II.

Grâce à Lydia trading, les investisseurs pourront acheter et revendre leurs actifs 24/7, indépendamment de l'ouverture et de la fermeture des marchés boursiers. Et contrairement aux autres plateformes existantes, Lydia ne prendra aucun frais caché, proposant ainsi les meilleurs prix du marché parmi les applications de trading.

Au service des valeurs utilisateurs

Pour éclairer leurs choix, les aider à se positionner sur des investissements long terme et donc moins sujets à la volatilité, les utilisateurs auront accès aux graphiques de variations des cours sur l'année par défaut. Derrière ce lancement et ces choix de paramétrage, Lydia et Bitpanda partagent l'objectif de faire avancer l'éducation financière en France.

Jusqu'à présent aucune application de gestion financière ne proposait ce panel d'actifs dans lesquels investir, et certainement pas à partir d'1 euro. Se dire qu'on peut investir de l'argent dans un grand groupe français de l'énergie, par exemple, avec l'argent d'une bière qu'on nous a remboursé...C'est l'esprit de Lydia complète Antoine Porte, CPO et co-fondateur de Lydia.

Au-delà de sa praticité extrême, Lydia donne l'opportunité aux particuliers comme aux experts de l'investissement de soutenir directement des entreprises en accord avec leurs valeurs, et d'espérer un retour sur investissement plus important que certains produits classiques proposés par la banque traditionnelle, tel que le livret A...

Un peu d'histoire...

Fondée en 2014 à Vienne, en Autriche, par Eric Demuth, Paul Klanschek et Christian Trummer, Bitpanda supprime les obstacles à l'investissement en exploitant la puissance innovante des actifs numérisés et de la technologie blockchain. Avec plus de 600 collaborateurs et plus de 3 millions d'utilisateurs, l'entreprise est l'une des fintechs européennes à la croissance la plus rapide. "La plateforme conviviale de commerce électronique donne le pouvoir aux investisseurs débutants comme aux experts chevronnés d'investir dans les actions, les crypto-monnaies et les métaux précieux de leur choix - dès 1 euro".

Lydia, de son côté, est la "super-app" financière du quotidien, utilisée par plus de 5 millions d'utilisateurs, dont un tiers des 18-35 ans français. Au travers d'une expérience simplissime, elle propose tous les services essentiels à la gestion de son argent : comptes courants et comptes communs, épargne rémunérée, prêt express, remboursement instantané, paiement mobile et trading. Lancée en 2013 par Antoine Porte et Cyril Chiche, la fintech tricolore basée à Paris a levé 135 ME auprès d'investisseurs internationaux tels que Accel, Tencent, XAnge, New Alpha, Groupe Duval et Founders Future, et compte plus de 150 collaborateurs. Start-up du Next40, Lydia est par ailleurs membre fondateur de l'association France Fintech.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !