»
»
»
Consultation

Bercy : signature du protocole d'accord avec toutes les organisations représentatives douanières

Bercy : signature du protocole d'accord avec toutes les organisations représentatives douanières

L'objectif est d'améliorer le pouvoir d'achat et les conditions de travail des douaniers dans le cadre du Brexit...

Bercy : signature du protocole d'accord avec toutes les organisations représentatives douanières
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A l'issue de deux mois de négociations au sein de la direction générale des douanes et droits indirects, les représentants nationaux de l'ensemble des organisations syndicales des douanes (CFDT Douanes, CFTC Douanes, CGC Douanes, SNAD CGT, USD FO, Solidaires Douanes et UNSA Douanes) ont signé, ce vendredi 17 mai, le protocole d'accord déterminant les mesures d'accompagnement des réformes concernant la douane, notamment dans la mise en oeuvre du Brexit...

Ce protocole d'accord a été signé avec le directeur général des douanes et des droits indirects, en présence du directeur de cabinet du Ministre et de la secrétaire générale du ministère. Les représentants des fédérations de syndicats du ministère étaient également présents...

Plusieurs mesures

Il a donc été acté dès le 1er novembre 2019, une revalorisation de l'allocation complémentaire de fonctions (ACF) d'environ 50 euros nets par mois pour les agents de la branche des opérations commerciales et de l'administration générale et de l'indemnité de risque d'environ 50 euros nets par mois pour les agents de la branche surveillance ; au 1er juillet 2020, une augmentation complémentaire portera ces montants à 57 euros nets mensuels pour l'ACF et pour l'indemnité de risque et au 1er juillet 2021 une dernière augmentation portera ces montants à 63 euros nets mensuels pour l'ACF et 65 euros nets mensuels pour l'indemnité de risque ;

Dès le 1er novembre 2019, toute heure travaillée la nuit, les dimanches et les jours fériés sera désormais rémunérée à hauteur de 5,20 euros bruts pour toutes les catégories d'agents alors qu'aujourd'hui le montant varie selon les catégories d'agents entre 3,95 euros et 5,17 euros ;

Des mesures d'amélioration des conditions de travail et d'exercice des missions (immobilier et habillement), l'évaluation de l'impact du Brexit sur les missions douanières, la mise en place d'une négociation dédiée à l'organisation du temps de travail.

Accord unanime

Gérald Darmanin, Ministre de l'action et des comptes publics, se réjouit de cet accord unanime qui permet un retour aux conditions normales d'activité et d'exercice des missions "afin que la douane puisse mettre en oeuvre, avec la même efficacité qui la caractérise, le Brexit et continue de réussir tous les projets qui lui sont confiés"...

Rappelons que les syndicats des douanes avait observé ces derniers mois une "grève du zèle" particulièrement longue, malgré l'offre de déblocage d'une enveloppe de 14 millions d'euros destinée à améliorer la rémunération des agents.

Les agents des douanes du port de Calais et du tunnel sous la Manche protestaient contre leurs conditions de travail, particulièrement dans la perspective du Brexit, ce qui a entraîné de nombreuses perturbations et ralentissements, notamment dans les ports français, à la gare du Nord et à Roissy.

Opérations très suivies

Cette grève du zèle avait démarré le 4 mars avec des opérations très suivies dans les ports de Calais et de Dunkerque, notamment, qui ont provoqué des kilomètres de file d'attente de poids lourds, avant de s'étendre à de nombreuses zones...

Le trafic de l'Eurostar avait aussi été perturbé à de nombreuses reprises à la gare du Nord, à Paris et sur l'ensemble de la ligne...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com