»
»
»
Consultation

Benoît Hamon juge la "longue plainte" des plus fortunés "indécente"...

Benoît Hamon juge la "longue plainte" des plus fortunés "indécente"...

La taxe à 75%, "d'une manière ou d'une autre, trouvera une traduction en loi de finances en 2013", assure le ministre...

Benoît Hamon juge la 'longue plainte' des plus fortunés 'indécente'...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La taxe à 75% sur les revenus annuels supérieurs à un million d'euros, retoquée par le Conseil constitutionnel, coûtera autour de 500 millions d'euros, "je vous conseille de faire confiance à Bercy", a déclaré Benoît Hamon sur RTL, alors qu'un débat s'est ouvert sur la facture à payer après cette censure. Cette proposition emblématique de François Hollande "va être remise à l'ouvrage, a priori dans la loi de finances de l'année prochaine", a indiqué le ministre de la Consommation. "Cette mesure de justice fiscale, d'une manière ou d'une autre, trouvera une traduction en loi de finances en 2013", a-t-il assuré.

"Les gémissements des plus fortunés"
"Quand j'entends un certain nombre de grandes fortunes gémir sur le niveau d'imposition dont elles souffriraient, c'est quelque chose de particulièrement indécent, d'entendre ces gémissements des plus fortunés, à côté du silence des Français qui voient leur pouvoir d'achat, en lien avec la crise, parfois être remis en cause", a déclaré Benoît Hamon. Il a également épinglé "la longue plainte" de ceux qui ont la possibilité "de faire des tribunes dans les grands journaux, de s'exprimer à la radio (...), là où on entend beaucoup moins ceux qui sont au salaire médian ou au smic"...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com