»
»
»
Consultation

Banques : un Français sur cinq dans le rouge au moins une fois par mois

Banques : un Français sur cinq dans le rouge au moins une fois par mois

Le gouvernement envisage d'ajouter à son plan pauvreté des dispositions sur le plafonnement des frais bancaires pour les ménages les plus modestes, a déclaré dimanche le ministre français de l'Economie.

Banques : un Français sur cinq dans le rouge au moins une fois par mois
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Six Français sur dix se retrouvent dans le rouge au moins une fois par an, selon une étude Panorabanques.com, révélée par RTL. Dans le détail, 24% se retrouvent à découvert une fois par mois, 20% une fois par trimestre et 16% une fois par an. Cette situation ne concerne pas que les ménages les plus modestes. "Si 27% des personnes gagnant moins de 1.500 euros sont en dépassement tous les mois, encore 13% des plus aisés, c'est-à-dire gagnant plus de 3.000 euros, sont dans la même situation. Concernant le découvert autorisé occasionnel, les chiffres grimpent même à 62% pour les revenus modestes et 50% pour les revenus aisés", explique RTL.

La facture monte vite

L'autorisation de découvert est donc logiquement plébiscitée : 66% des sondés souhaitent en disposer et 39% des personnes qui ne se trouvent jamais dans le rouge sont tout de même favorables à la possibilité de l'être. Mais cela coûte cher, et malgré une stabilisation cette année à 60,20 euros en moyenne, les prix ont augmenté jusqu'en 2017. Panorabanques rappelle que 94% des établissements facturent les commissions d'intervention, soit 8 euros débités, à chaque opération - la facture monte très vite.

Le gouvernement envisage d'ailleurs d'ajouter à son plan pauvreté des dispositions sur le plafonnement des frais bancaires pour les ménages les plus modestes, a déclaré dimanche le ministre français de l'Economie. "J'ai besoin d'encore un peu de temps pour discuter avec les banques, les associations", a indiqué Bruno Le Maire. Le gouvernement a reporté à la rentrée la présentation de ses mesures de lutte contre la pauvreté, initialement prévue début juillet.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com