Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Banques : les Français paieront en moyenne 215,50 euros de frais bancaires en 2020

Banques : les Français paieront en moyenne 215,50 euros de frais bancaires en 2020

Selon le comparateur Panorabanques, les tarifs bancaires vont augmenter légèrement de 0,2% en 2020, soit une hausse de 40 centimes...

Banques : les Français paieront en moyenne 215,50 euros de frais bancaires en 2020
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les frais bancaires coûteront plus cher aux Français cette année !... Après un gel des tarifs qui a conduit à une baisse moyenne de 1% en 2019, la facture bancaire en 2020 devrait atteindre en moyenne 215,50 euros cette année (contre 215,10 euros), soit une très légère hausse de 0,2%, comme l'a révélé une étude publiée mardi par Panorabanques.

"On s'attendait à une augmentation, mais faible car la concurrence entre les banques est toujours très forte et que les banques dans un contexte social/politique où leurs augmentations sont très regardées", souligne Laure Prenat, directrice générale de Panorabanques, citée par 'BFMTV'.

Pour rappel, les frais bancaires avaient baissé en 2019, en plein mouvement des "Gilets jaunes", sous l'impulsion du gouvernement, qui avait alors demandé aux banques de geler leurs tarifs pendant une année...

Les frais d'incident restent les plus élevés

Selon Panorabanques, qui a examiné 147 plaquettes tarifaires, les frais les plus importants restent les frais de carte bancaire (61,60 euros) et les frais d'incidents (72,70 euros), qui connaissent respectivement une progression de 0,2% et 0,3%. Concernant les frais de tenues de comptes, la hausse est de 0,25% en moyenne à 17,40 euros.

D'autres services subiront toutefois des hausses beaucoup plus importantes. Elles concernent notamment les virements occasionnels en agence qui augmentent de 3,8% (à 4,10 euros par virement). A la Caisse d'épargne Hauts de France (de 3,75 à 5 euros) et au Crédit Agricole Lorraine (5 à 7 euros), les tarifs de ce service flambent de 33% et 40%.

Faire face aux banques en ligne

Selon Laure Prenat, si les banques choisissent de faire grimper les tarifs concernant les opérations réalisées en agence, c'est tout d'abord pour "inciter leurs clients à réaliser ces opérations en ligne gratuitement et libérer les conseillers bancaires pour des tâches complexes, à plus forte valeur ajoutée comme du conseil en épargne ou des crédits".

Mais pour faire face à la concurrence des banques en ligne et des néobanques, certaines banques "traditionnelles" ont dû consentir à limiter la hausse des frais, voire à les diminuer. Alors que "les banques 100% en ligne comme Boursorama Banque, Fortuneo, Hello bank!, ING, bforbank et Orange Bank ne facturent pas de commission d'intervention", le Crédit Coopératif a, par exemple, ramené à 4 euros le montant de ce service cette année, contre 8 euros en 2019, note encore Panorabanques.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com