»
»
»
Consultation

Banques : les frais de tenue de compte ont bondi de plus de 1.000% en 10 ans !

Banques : les frais de tenue de compte ont bondi de plus de 1.000% en 10 ans !

Selon une étude de Sémaphore Conseil réalisée pour 'Les Échos', les frais de tenue de compte sont passés de 1,43 euro en moyenne à 17,06 euros entre 2009 et 2019...

Banques : les frais de tenue de compte ont bondi de plus de 1.000% en 10 ans !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est une véritable inflation, voire une explosion... En dix ans, les tarifs bancaires ont quasiment tous progressé, comme le révèlent les résultats d'une enquête du cabinet Sémaphore Conseil réalisée pour 'Les Échos'. La hausse concernant les frais de tenue de compte est la plus spectaculaire (+1.095%).

"Avec un environnement de taux glacial, nombre de clients laissent dormir leurs liquidités sur leur compte à vue. Or, ces liquidités surabondantes sont 'taxées' par la Banque centrale européenne (BCE). Une façon d'amortir le choc a été d'imposer ces frais de tenue de compte", explique le quotidien.

Ce chiffre peut paraître impressionnant, mais il faut savoir que les prix de cette prestation qui doit permettre de couvrir la gestion du compte bancaire partaient de 1,43 euro en 2009. Ainsi, les 18 banques du panel facturent désormais ces frais 17,06 euros par an en moyenne, selon l'étude. Avant 2009, ils étaient gratuits...

Tous les tarifs en agence ont augmenté

En règle générale, tous les services en agence physique ont vu leurs tarifs grimper. Il faut compter désormais 3,70 euros pour demander à un conseiller bancaire d'effectuer un virement (+28% en dix ans) et 99 euros pour louer un coffre-fort (+14%).

Les cotisations annuelles pour les cartes bancaires ont, elles, grimpé de 5,5% à 14,8%. Le prix de certaines d'entre elles restent d'ailleurs assez chères, comme la Visa Infinite qui coûtait 325 euros par an en 2018.

La concurrence des néobanques qui proposent des cartes moins onéreuses ou même des fonctionnalités gratuites n'a donc pas empêché les établissements d'augmenter leurs tarifs.

Une stratégie différente

Ces hausses font en fait partie de la stratégie des banques "traditionnelles" qui souhaitent mettre l'accent sur la numérisation des services. L'objectif étant d'"autonomiser de plus en plus le client en favorisant les opérations à distance, et limiter ainsi les flux de personnes en agences", selon 'Les Echos'. "Les établissements ont donc globalement diminué les prix des services réalisés via Internet, et augmenté ceux en agence", ajoute le quotidien.

Les banques misent notamment sur les services aux clients. Les opérations sur cartes (comme la modification du plafond sur internet) ont par exemple diminué de près de 30% en dix ans.

Approche commerciale

L'évolution de la politique tarifaire permettrait aussi de déceler une autre approche commerciale des banques, celle qui consiste à séduire les clients les plus jeunes. Depuis quelques années, cette population est fortement courtisée par les établissements bancaires.

Le coût d'une carte prépayée pour les clients de 12/17 ans a ainsi baissé de 7,4% à 16 euros en moyenne par an. Pour les 16/25 ans, le prix moyen est en revanche en hausse de 18% depuis 2010...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com