»
»
»
Consultation

Banque : Dexia revalorise de 30% les salaires de trois dirigeants

Banque : Dexia revalorise de 30% les salaires de trois dirigeants

Pas vraiment de nouvelles charges...

Banque : Dexia revalorise de 30% les salaires de trois dirigeants
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La banque Dexia n'est plus à un paradoxe près... Bien qu'en cours de démantèlement, le Journal du Dimanche révèle que 3 dirigeants de l'établissement financier franco-belge ont vu leurs salaires respectifs être revalorisés de 30% à compter du 1er janvier. Pierre Vergnes (Directeur financier), Marc Brugière (Responsable des risques), Johan Bohets (Secrétaire général) percevront chacun 450 kE annuels, soit des émoluments comparables à ceux de dirigeants de grandes banques françaises indique le 'JDD', qui pointe également du doigt un "séminaire stratégique" d'intronisation des trois dirigeants qui, en deux jours pour 70 cadres, aurait coûté la bagatelle de 20 kE, hammam et sauna compris !

Indécent ?

"En interne, ces augmentations font grincer des dents... Nationalisée en 2008, Dexia a perdu plus de 15 Milliards d'Euros en trois ans et a été renflouée par la France et la Belgique pour 5,5 Milliards en 2012 !", commente le JDD qui ajoute : "Au siège, on confirme ces salaires, mais on peine à les justifier". Le journal évoque ainsi pour les 3 dirigeants des rémunérations annuelles revalorisées de 340 kE à 450 kE et rappelle que Karel de Boeck, PDG de Dexia, "émarge déjà à 600.000 Euros". Liquider les 238 MdsE de prêts au bilan "nécessite d'avoir des compétences pointues", justifierait Dexia ajoutant que l'établissement n'offre guère de "perspectives de carrière".

Habitudes tenaces...

Justes compensations ? Ces salaires correspondent en fait aux montants habituellement octroyés à des dirigeants de grandes banques comme le Crédit Agricole ou les Caisses d'Epargne. Seulement, ceux-ci encadrent quelque 150.000 salariés et non pas un effectif de 1.300 personnes comme actuellement chez Dexia contre 22.000 il y a 3 ans ! De surcroît, les trois dirigeants n'endossent pas de nouvelles responsabilités. Leur revalorisation concorderait simplement avec leur entrée au Comité de Direction... Leur rétribution est en fait alignée sur le niveau maximum autorisé dans les entreprises publiques en France (450 kE), niveau qui tombe à 290 kE annuels en Belgique...

Rappelons que Dexia est détenue à 44% par la France et à 50% par la Belgique. Sa faillite, liée à la crise des subprimes, aurait coûté 6,6 MdsE à la France...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com