»
»
»
Consultation

Au premier trimestre, la fréquentation des établissements touristiques s'est nettement repliée en France

Au premier trimestre, la fréquentation des établissements touristiques s'est nettement repliée en France

L'INSEE fait le point sur la fréquentation touristique dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) sur le premier trimestre 2019...

Au premier trimestre, la fréquentation des établissements touristiques s'est nettement repliée en France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au premier trimestre 2019 en France métropolitaine, la fréquentation des hébergements collectifs touristiques, exprimée en nuitées, a reculé de 2,5% en France par rapport au premier trimestre 2018, note l'INSEE. Cette baisse fait suite à plus de deux ans de hausse continue de la fréquentation touristique, et notamment à une progression de +2% sur un an au trimestre précédent.

Le recul est marqué pour la clientèle ne résidant pas en France (-4,8%). La fréquentation des résidents diminue également (-1,5%).

Le repli est particulièrement marqué pour la clientèle ne résidant pas en France (-4,8%), mais la fréquentation des résidents diminue également (-1,5%).

Dans les hôtels, la fréquentation de la clientèle non résidente se replie fortement, notamment en Île-de-France

Au premier trimestre 2019, les nuitées dans l'hôtellerie diminuent de 1,3% en glissement annuel, après une hausse de 1,5% au trimestre précédent. Cette baisse interrompt une progression continue depuis le quatrième trimestre 2016.

La baisse de fréquentation concerne surtout les hôtels classés en 1 et 2*... Toutefois, certains établissements, n'ayant pas renouvelé leur demande de classement auprès d'Atout France, deviennent non classés, ce qui génère un report de la fréquentation vers cette catégorie d'hôtels.

Parmi les hôtels classés, seuls les hôtels de haut de gamme (4 et 5*) maintiennent leur niveau de fréquentation.

La fréquentation hôtelière des non-résidents baisse fortement (-3,4%), alors que celle des résidents est en léger recul (-0,4%).

Les Gilets jaunes handicapent l'Ile-de-France

Les nuitées diminuent nettement dans les hôtels situés en Île-de-France (-4,6%), pour les non-résidents comme pour les résidents, probablement en lien avec le mouvement social des gilets jaunes.

Dans les espaces urbains de province, la baisse est moindre (-0,8%), aussi bien pour les résidents que les non-résidents.

Dans les massifs de ski, la fréquentation des non-résidents reste dynamique (+4,2%) et permet de contenir la baisse des nuitées (-0,5%), alors que la fréquentation des résidents chute (-3,1%). En revanche, la fréquentation augmente dans les autres espaces (+1,6%), et surtout sur le littoral (+4,8%), grâce à la clientèle résidente qui a probablement profité des conditions météorologiques très clémentes de ce début d'année...

La fréquentation dans les autres hébergements collectifs touristiques diminue également

La fréquentation des autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) diminue nettement par rapport au même trimestre de 2018 (-4,5%) alors qu'elle était en hausse au trimestre précédent (+3,6% sur un an).

La fréquentation dans les AHCT est pénalisée par le recul, dans les massifs de ski, de la clientèle résidente (-7,6%) comme non résidente (-8,2%) en pleine saison de sport d'hiver.

Les nuitées des non-résidents baissent également dans tous les autres espaces, notamment dans les zones urbaines d'Île-de-France (-7,8%) ou de province (-3,8%), sur le littoral (-13,5%) et encore davantage dans les autres espaces (-24,1%) où cependant le nombre de nuitées est bien moindre...

Un recul marqué en mars

En France métropolitaine, la fréquentation touristique dans l'hôtellerie est ressortie quasiment stable en janvier et février et diminue en mars. Dans les AHCT, la fréquentation est en baisse sur chacun des trois premiers mois de l'année, avec un recul particulièrement soutenu de la clientèle non résidente en février...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com