»
»
»
Consultation

Assurance chômage : le retour à l'équilibre est attendu pour la fin 2019 !

Assurance chômage : le retour à l'équilibre est attendu pour la fin 2019 !

L'Unédic, la branche indemnisation de l'assurance chômage, prévoit le retour de ses comptes à un quasi-équilibre en 2019...

Assurance chômage : le retour à l'équilibre est attendu pour la fin 2019 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les gros déficits de l'assurance chômage pourraient bientôt ne plus être qu'un mauvais souvenir... L'Unédic vient de présenter ses projections 2018-2021 et elle anticipe un retour dans le vert à l'horizon 2019. En 2017, le déficit a diminué de 0,7 milliard d'euros et la dynamique devrait se prolonger. Une amélioration liée notamment au retour de la croissance...

La branche indemnisation de l'assurance chômage projette ainsi une baisse du déficit de 1,5 milliard d'euros par an en 2018 et 2019. L'organisme table même sur un excédent annuel de 3,6 milliards d'euros en 2021.

Ce retour au vert serait dû au dynamisme de l'économie, mais aussi aux décisions négociées par les partenaires sociaux en 2017 qui permettent à l'assurance chômage de faire quelques économies.

Croissance et créations d'emplois

La dette globale de l'Unedic atteindrait son maximum à la fin de l'année 2019 à 34,9 milliards d'euros (compte tenu des déficits passés) puis redescendrait à 29,8 milliards en 2021. Pour cela, l'Unédic table sur une croissance soutenue du PIB et des créations d'emplois : 166.000 en 2018, 197 000 en 2019. Avec l'inflation, les salaires continueraient d'augmenter et les recettes de l'assurance chômage progresseraient mécaniquement de 3,8% en 2018 et 3,1% en 2019.

Ces projections ne prennent pas en compte les évolutions législatives potentielles... L'universalisation de l'assurance chômage aux démissionnaires et aux indépendants actuellement discutée à l'Assemblée Nationale générerait un surcoût de 280 à 570 millions d'euros par an.

En revanche, la révision de la réglementation européenne concernant les travailleurs transfrontaliers pourrait engendrer 580 à 640 millions d'économies chaque année...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com