»
»
»
Consultation

Assurance-chômage : Edouard Philippe demande au patronat de reprendre le dialogue

Assurance-chômage : Edouard Philippe demande au patronat de reprendre le dialogue

Les trois organisations patronales attendent une clarification sur le bonus-malus, qu'ils jugent "mortifère pour l'emploi". Ils ont quitté la table des négociations...

Assurance-chômage : Edouard Philippe demande au patronat de reprendre le dialogue
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les patrons ont suspendu brusquement leur participation aux discussions lundi, à cause du système de "bonus-malus" destiné à limiter les contrats courts dans les entreprises... Deux jours plus tard, Edouard Philippe les a appelés à revenir à la table des négociations, même si le Premier ministre n'en a pas dit plus sur ses intentions dans ce dossier.

"En septembre, nous avons adressé aux partenaires sociaux (...) une lettre de cadrage afin de leur demander de réfléchir ensemble à un système qui permettrait de défavoriser le recours à la précarité", a déclaré Edouard Philippe à l'Assemblée. "La lettre de cadrage que j'ai adressée reste valable."

Dispositif "mortifère" pour les patrons

Les trois organisations patronales (Medef, CPME, U2P) attendent une clarification sur le bonus-malus qu'Emmanuel Macron s'est dit déterminé à mettre en place pour décourager les contrats précaires. Problème : le patronat juge ce dispositif "mortifère pour l'emploi".

"J'ai confiance dans les organisations syndicales et les organisations patronales. C'est à elles qu'il revient de définir des façons (...) pour faire en sorte que notre système d'indemnisation du chômage puisse être à nouveau équilibré, puisse payer la dette qui a été cumulée, puisse favoriser le retour à l'emploi et puisse, en tout état de cause, favoriser la pérennité des contrats et désinciter à la précarité des contrats", a poursuivi Edouard Philippe.

Rôle essentiel

"Nous vivons un moment où beaucoup d'organisations syndicales et d'organisations patronales aspirent à montrer l'importance qu'elles ont, aspirent à montrer le rôle essentiel qu'elles jouent dans notre vie sociale. C'est à elles de relever ce défi..."

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com